• Accueil
  • Culture
  • Littéraire : André Silvère Konan remporte le Grand prix Kailcédra 2013

Littéraire : André Silvère Konan remporte le Grand prix Kailcédra 2013

dimanche, 12 mai 2013 09:13

Il faut indiquer que l’attribution du Grand prix se fait avec l’appréciation du jury de jouvence qui est encadré par la commission qualifiante composé de personnalité du monde de la littérature et de la communication.

Littéraire : André Silvère Konan remporte le Grand prix Kailcédra 2013

Le Grand prix littéraire Kailcédra a été décerné, ce samedi 11 mai, au Palais de la culture à Abidjan au journaliste-écrivain, André Silvère Konan pour « Raison d’Etat ».

Les enfants étaient cœur de la 3ème édition du prix Kailcédra. Selon l’initiateur de  ce concours littéraire, Alex Kipré cette édition a été confiée aux enfants. Et ce, pour calquer sur le prix Goncourt. Il a donc expliqué qu’à travers ce prix, il s’agit pour lui de promouvoir le livre en créant « une population d’amoureux du livre ».

C’est pourquoi, il a demandé au cours de cette cérémonie de remise de prix, aux enfants de se l’approprier. Pour tous les enfants qui ont participé au jury de jouvence, Alex Kipré a annoncé qu’ils auront la possibilité de faire des publications dans Fraternité Matin.

Il faut indiquer que l’attribution du Grand prix se fait avec l’appréciation du jury de jouvence qui est encadré par la commission qualifiante composé de personnalité du monde de la littérature et de la communication.

Pour cette 3ème édition, des comités de lecture composé d’élèves ont été installés au Groupe Scolaire Adam Sanogo, au Lycée d’enseignement artistique d’Abidjan, à l’Ecole militaire préparatoire technique de Bingerville, au Worker’s College de Grand Bassam, au Groupe scolaire Vincent le Leader de Yopougon et au Lycée Sainte Marie de Cocody.

Ce sont donc ses élèves encadrés par la commission qualifiante qui ont choisi le Grand Prix littéraire.

Le premier prix du meilleur lecteur a été décerné à Mlle Sahué Alexia du Lycée Sainte Marie qui est, par ailleurs, présidente du jury de jouvence.

Le Worker’s College de Grand Bassam a été déclaré par la commission qualifiante, meilleur établissement et le prix du meilleur partenaire est revenu à l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d'Afrique et des Diasporas Africaines (ASCAD).

Notons qu’étaient en compétition pour le Grand Prix, « La fille du fleuve », de Siagbé Detoh Charles, « La fille au grand cœur » de Camara Nangala, « Le Sublime sacrifice », de François d’Assise N’da, « La force de l’amitié » de Tenin Diabaté Touré et « Un petit garçon qui apprenait à parler » de Kajeem.

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Read 1382 times Last modified on dimanche, 12 mai 2013 09:14