• Accueil
  • Culture
  • Liberté de la presse: Des efforts restent à faire en Côte d’Ivoire, selon Reporter sans frontière

Liberté de la presse: Des efforts restent à faire en Côte d’Ivoire, selon Reporter sans frontière

lundi, 12 mai 2014 19:25

Les échanges ont également porté sur la libéralisation de l’espace audiovisuel,  (Radio et Télévision) et les sanctions, infligées à la presse écrite.Sur toutes ces questions, le Secrétaire Général de Rsf a dit avoir eu avec le Chef de l’Etat, une conversation ‘’extrêmement franche’’.

Liberté de la presse: Des efforts restent à faire en Côte d’Ivoire, selon Reporter sans frontière

Conduisant une délégation de Reporter sans frontière ce lundi 12 mai, chez le Président de la République, Christophe Deloire a indiqué que malgré les progrès effectué en matière de liberté de la presse, des efforts restent encore à faire.

Selon Secrétaire Général de Rsf, Christophe Deloire, cet entretien avec le président Alassane Ouattara fait suite à une mission effectuée en Côte d’Ivoire par Mme Cléa Kahn-Sriber, responsable du bureau Afrique de Rsf.

« Une mission a été effectuée en Côte d’Ivoire par Mme Cléa Kahn-Sriber, responsable du Bureau Afrique de Rsf, en vue d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans le pays. Cette évaluation  place la Côte d’Ivoire au 101è rang sur 180 pays du classement mondial de la liberté de la Presse, contre la 150è place, il y a de cela quelques années », a-t-il dit.

Les échanges ont également porté sur la libéralisation de l’espace audiovisuel,  (Radio et Télévision) et les sanctions, infligées à la presse écrite.  Sur toutes ces questions, le Secrétaire Général de Rsf a dit avoir eu avec le Chef de l’Etat, une conversation ‘’extrêmement franche’’.

A cet effet l’on se souvient que lors de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 05 mai dernier, le ministre de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine avait noté que la liberté de la presse s’impose de plus en plus à tous les Etats. Et cela comme l’un des indicateurs majeurs de la bonne gouvernance et un facteur de développement.

Cette audience s’est tenue en présence de ministre de la communication, des conseillers en charges de la communication de la présidence. Coté Rsf, l’on a noté outre la présence de Christophe Deloire, celle de Cléa Kahn-Sriber et de Baudelaire Mieu, respectivement directrice du bureau Afrique et représentant en Côte d’Ivoire de Rsf.

Ouattara Ouakaltio