Inhumation de Doua Gouly: Douleur et émotion à Nionlé-Gouépleu

Inhumation de Doua Gouly: Douleur et émotion à Nionlé-Gouépleu

lundi, 20 mai 2013 10:12

[20-05-2013. 11h00] L’inhumation s’est déroulée dans les pleurs, les lamentations, la douleur et une émotion indescriptibles. De fait, le journaliste de Fraternité Matin, Super Ebony 2004, a effectué son voyage sans retour dans une atmosphère lourde.

Inhumation de Doua Gouly: Douleur et émotion à Nionlé-Gouépleu

Décédé le dimanche 5 mai, Sylvain Doua Gouly a été conduit à sa dernière demeure, le samedi 18 mai, en fin de matinée, à Nionlé-Gouépleu, son village natal.

L’inhumation s’est déroulée dans les pleurs, les lamentations, la douleur et une émotion indescriptibles. De fait, le journaliste de Fraternité Matin, Super Ebony 2004, a effectué son voyage sans retour dans une atmosphère lourde.

L’ont conduit à sa dernière demeure Eric Dro, Houphouët Rossy et Inza Bamba, représentant respectivement le Président de la République, Alassane Ouattara, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et le ministre de la Communication, porte-parole adjoint du gouvernement, Mme Affoussiata Bamba-Lamine. Le directeur général de Fraternité Matin, Venance Konan, y était également, à la tête d’une forte délégation de son entreprise.

De nombreuses autres délégations, telles que celles du groupe Cie-Sodeci et de l’Unjci, ont effectué le déplacement de Nionlé-Gouépleu. Les amis et connaissances de Doua Gouly se sont ainsi joints à son épouse, ses enfants, ses parents, aux cadres et populations de Nionlé-Gouépleu, du canton Blouno, de la sous-préfecture de Podiagouiné, du département de Man et de la région du Tonkpi, avec à leur tête le député Siki Blon Blaise et le directeur général de l’Istc, Alfred Dan Moussa, pour lui faire leurs adieux.

Le Chef de l’État a offert cinq millions de Fcfa. Quant au Premier ministre et au ministre de la Communication, ils ont respectivement offert 500 mille Fcfa et 400 mille Fcfa. Le directeur général de Fraternité matin, Venance Konan, lui, a offert 100 mille Fcfa. Le groupe Cie-Sodeci a aussi contribué avec une enveloppe de 500 mille Fcfa.

Avant l’ultime séparation, l’on a assisté à une veillée qui, elle même, avait été précédée de la levée du corps, le vendredi 17 mai, à la morgue de l’hôpital de Man.

PASCAL SORO      

Lu 1336 fois Dernière modification le lundi, 20 mai 2013 17:54