Hommage: La presse salue la mémoire de Doua Gouly

jeudi, 16 mai 2013 22:08

[16-05-2013. 22h38] Doua Gouly s’est endormi. Il a traversé le grand fleuve et a rejoint l’autre rive. Il s’est endormi sur son territoire un dimanche, jour de Dieu, a indiqué Zio Moussa.

Hommage: La presse salue la mémoire de Doua Gouly

Au nom de toutes les associations professionnelles de presse, le président de l’Observatoire pour la liberté de la presse, de l'éthique et de la déontologie (Olped), Zio moussa, a rendu un hommage mérité, ce jeudi 16 mai, à l’illustre disparu, Doua Gouly Sylvain décédé, le dimanche 5 mai, sur le chemin de retour de mission dans le Tonpki. C’était au cours de la première veillée soutenue par les piquets d’honneur de l’ensemble de la presse ivoirienne.

« Doua Gouly s’est endormi. Il a traversé le grand fleuve et a rejoint l’autre rive. Il s’est endormi sur son territoire un dimanche, jour de Dieu », a indiqué Zio Moussa.

Poursuivant, il a souligné que la mort est un moment d’interrogation sur notre vie. « Reposes-toi, tu n’as rien à prouver. Après ton premier mariage qui t’a enraciné, tu es retourné en Ethiopie (…). Tu pars au moment où tu commences à te reconstruire. Dieu récompensera ta femme de son amour », a ajouté le président de l'Olped.

Il faut signaler que le ministre d’État, ministre du Plan et du Développement, Albert Toikeusse Mabri, le ministre Auguste Miremont, et bien d’autres personnalités du monde des médias, ont pris part à cette veillée dans la cour du groupe Fraternité Matin. Le Chef de l’État, Alassane Ouattara, était représenté à cette veillée par sa conseillère spéciale chargée de la communication, Masseré Touré.

Cheickna D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 1484 times Last modified on vendredi, 17 mai 2013 07:18