Francophonie/Fausséni Dembélé : « Cette année, nous dédions ces journées à la jeunesse »
  • Accueil
  • Culture
  • Francophonie/Fausséni Dembélé : « Cette année, nous dédions ces journées à la jeunesse »

Francophonie/Fausséni Dembélé : « Cette année, nous dédions ces journées à la jeunesse »

mercredi, 20 mars 2013 22:28
Fausséni Dembélé Fausséni Dembélé Crédits: fratmat

Le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Francophonie a invité, hier, à l’université de Cocody, la jeunesse à une prise de responsabilité.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

 

 

 

 

À l’instar de tous les pays francophones du monde entier, la Côte d’Ivoire a célébré, hier, à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, la Journée internationale de la Francophonie. Ce fut l’occasion pour le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Francophonie, Fausséni Dembélé, représentant le ministre Maurice Kouakou Bandaman, d’exhorter les jeunes à une prise de responsabilité : «Cette année, nous dédions ces journées à la jeunesse ; cette jeunesse qui doit pouvoir porter haut le flambeau de notre pays, pour un avenir aux couleurs de la liberté, la démocratie et la paix, d’où le thème au niveau national «Le nouveau visage de la francophonie», pour insuffler cette force, cette dynamique, cette jouvence à notre idéal». Il dira d’ailleurs que la Côte d’Ivoire qui vient d’obtenir l’organisation des prochains Jeux de la francophonie en 2017 compte sur sa jeunesse pour la réussite de ce grand rendez-vous sportivo-culturel.

 

Le représentant du ministre de la Culture et de la Francophonie a déclaré que le pays est fier d’appartenir à cette grande famille francophone et d’en occuper la 4e place.

 

Le secrétaire général de la Commission nationale de la francophonie, Epiphane Zorro, a indiqué que le thème de cette année, «le français est une chance», concerne davantage les jeunes qui représentent  70% de l’espace francophone. C’est pourquoi, au cours de ces journées, la commission leur  a permis de se rencontrer et de débattre des questions les concernant.

 

Le porte-parole des ambassadeurs francophones en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur du Gabon, Mounguengui NZigou Faustin, a salué la puissance de la diplomatie ivoirienne qui vient de se voir confier l’organisation des Jeux de la francophonie de 2017 et la confiance retrouvée sur la scène internationale grâce aux nouveaux hommes au pouvoir.

 

La présidente de l’université Félix Houphouët-Boigny, Ly Ramata, a pour sa part, mentionné que la Francophonie est un espace de solidarité et de partage.

 

Le conseiller chargé de la jeunesse et des sports à la Présidence, Touré Mamadou, a demandé aux jeunes de s’approprier l’organisation des prochains Jeux, avant de réaffirmer que le Président de la République, S.E. Alassane Ouattara, tiendra toutes ses promesses  à leur égard.

 

Cette cérémonie a été marquée par les prestations d’Oren’tchy, de Forotomougou, les Anges de Sion, les Enfants du village S.O.S d’Abobo.

 

Issa t. Yeo

 

Lu 1255 fois