Print this page

Festival Bal Poussière : Et de 3 en mode Vœu Loeu à Adzopé !

vendredi, 10 août 2018 19:32
Rythmes et rites meubleront le festival trois jours durant. Rythmes et rites meubleront le festival trois jours durant.

Du 10 au 12 août, le stade de la capitale du pays akyé sera le théâtre de la 3e édition de son jamboree culturel, touristique et patrimonial.

Célébrer la richesse culturelle sous toutes ses coutures de l’aire akyé (artistique, gastronomique, esthétique, patrimonial, musical…) est l’esprit qui préside en l’édiction du festival « Bal Poussière » dit Vœu Loeu (Amusement est doux en langue akyé). Et dont la 3e édition se tient les 10, 11 & 12 août au stade municipal d’Adzopé, capitale de la région de la Mé.

Pour les organisateurs, Dyane Aimée Boa de Faith Organisation (commissaire générale) et Patrick Aguia, l’initiateur, ce jamboree s’annonce encore plus festif et mettra un point d’honneur à faire découvrir des pans insoupçonnés de la culture et du patrimoine de la région. Notamment en matière de beauté et esthétique avec des concours basés sur des critères et canons typiques ; de gastronomie avec un concours culinaire et la présentation de mets ancestraux et à forte valeur ajoutée diététique ; de musique avec les prestations d’orchestres, groupes et autres artistes des 78 villages de la région, tout-en-live ! Sans compter avec la prestation très attendue du mythique orchestre Ahiwo Orchestra !

En sus, en guise d’ouverture et de partage en rythmes et sons, le zouglou, porte-flambeau de la musique ivoirienne, les groupes les plus en vogue du moment, Révolution et Zouglou-Makers seront de la partie. Mais aussi, un fils du terroir et qui fonde sa fierté en matière de variété musicale moderne : Shaolin.

Et comme c’est le cas depuis la 2e édition et qui est appelée à devenir l’onction tutélaire,  la 3e édition rendra hommage, une fois de plus, à Anouma Brou Félix, pionnier de la musique moderne akyé et fondateur du rythme « Wami » dont certains de ses héritiers feront une démonstration de leur appropriation de cette identité musicale et chorégraphique. Il faut savoir que des minitours seront possibles pour les friands de randonnées et de découvertes touristiques dont regorge, en abondance, la région.

REMI COULIBALY

 

 

 

Read 292 times Last modified on vendredi, 10 août 2018 19:35