• Accueil
  • Culture
  • FESPACO 2015: Quatre œuvres ivoiriennes en course pour les différents prix

FESPACO 2015: Quatre œuvres ivoiriennes en course pour les différents prix

dimanche, 25 janvier 2015 13:20

Quatre œuvres ivoiriennes sont en course  pour les différents prix. Ce sont : Run de Philippe Lacôte, compétition long-métrage ;  Cinq boîtes de lait de Siam Marley, compétition court-métrage ;  Chroniques africaines de Marie-Christine Zmon, compétition série télé et Karité, manne des savanes d'Abossi Abenan Felicia Kouakou, compétition film des écoles

 

 

 

FESPACO 2015 : Quatre œuvres ivoiriennes en course pour les différents prix

La 24e édition du plus grand festival panafricain du cinéma et de la télévision aura lieu entre le 28 février et le 7 mars 2015 à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Parmi les 720 films envoyés, le Fespaco a retenu 134 films pour sa sélection officielle en cinq sections, dont 20 longs métrages en lice pour l’Étalon d’or de Yennenga, la Palme d’or africain. Quatre œuvres ivoiriennes sont en course  pour les différents prix. Ce sont : Run de Philippe Lacôte, compétition long-métrage ;  Cinq boîtes de lait de Siam Marley, compétition court-métrage ;  Chroniques africaines de Marie-Christine Zunon, compétition série télé et Karité, manne des savanes d'Abossi Abenan Felicia Kouakou, compétition film des écoles. Ci-dessous, l’article 8 du Fespaco qui institue les récompenses.

Film de fiction long métrage :

1er Prix : Etalon d’Or de Yennenga, un trophée et vingt millions (20 000 000) de francs CFA ; 2ème Prix : Etalon d’Argent de Yennenga, un trophée et dix millions (10 000 000) de francs CFA ;  3ème Prix : Etalon de Bronze de Yennenga, un trophée et cinq millions (5 000 000) de francs CFA ; Le Prix Oumarou Ganda: deux millions (2 000 000) de francs CFA ;  Le Prix Paul ROBESON : deux millions (2 000 000) de francs CFA ; Le Prix de la Meilleure Interprétation Féminine : un million (1 000 000) de francs CFA ; Le Prix de la Meilleure Interprétation Masculine : un million (1 000 000) de francs CFA ; Le Prix de la Meilleure Collaboration Artistique récompense (le meilleur scénario, la meilleure image, le meilleur son, la meilleure musique, le meilleur décor, le meilleur montage, la meilleure affiche) doté chacun de’un million (1 000 000) de francs CFA.

Fiction court métrage:

1er Prix : Poulain d’Or de Yennenga : trois millions (3 000 000) de francs CFA.

- 2ème Prix : Poulain d’Argent de Yennenga : deux millions (2 000 000) de francs CFA.

- 3ème Prix : Poulain de Bronze de Yennenga : un million (1 000 000) de francs CFA.

Documentaire :

- 1er prix : trois millions (3 000 000) de francs CFA.

- 2ème prix : deux millions (2 000 000) de francs CFA.

- 3ème prix : un million (1 000 000) de francs CFA.

Série télévisuelle :

- Le Prix de la meilleure série : deux millions (2 000 000) de francs CFA.

- Le Prix spécial du jury : un million (1 000 000) de francs CFA.

Film des écoles africaines de cinéma :

- Le Prix du meilleur film fiction : deux millions (2.000.000) de francs CFA;

- Le Prix du meilleur documentaire : deux millions (2.000.000) de francs CFA ;

- Le Prix spécial du jury : un million (1.000.000) de francs CFA.


Compétition long-métrage:

- Avant le printemps d'Ahmed Attef (EGY),

- C'est eux les chiens d'Hicham Lasri (MAR),

- Cellule 512 de Missa Hebié (BF),

- Des étoiles de Dyana Gaye (SEN),

- Entre le marteau et l'enclume d'Amog Lemra (CON),

- Esclave et courtisane de Christian Lara (GUA),

- Lalla Fadhma N'Soumer de Belkacem Hadjadj (ALG),

- Fièvres de Hicham Ayouch (MAR),

- Four Corners de Ian Gabriel (ZA),

- Haïti Bride de Robert Yao Ramesar (Trinidad-et-Tobago),

- J'ai 50 ans de Djamel Azzizi (ALG),

- L'œil du cyclone de Salif Traoré (BF),

- Morbayassa de Cheik Camara (GUI),

- O Espinho da Rosa de Filipe Henriques (Guinée Bissau),

- Price of love de Hermon Hailay (ETH),

- Printemps tunisien de Raja Amari (TUN),

- Rapt à Bamako de Cheik Omar Sissoko (MAL),

- Render to Cesar de Desmonde Ovbiagele Onyekachi Ejim (NIG),

- Run de Philippe Lacôte (CIV),

- Timbuktu d'Abderrahmane Sissako (MAUR).

 

 


Compétition court-métrage :

- A cœur ouvert d'Ayekoro Kossou (BEN)

- Aïssa's Story d'Essien Iquo (NGR)

- Ashley d'Ibrahim Ibra Kwizeka (BUR)

- Chambre noire d'Oumar Niguizié Sinenta (MAL)

- Cinq boîtes de lait de Siam Marley (CIV)

- Coming Home de Marinda stein (NAM)

- Damaru d'Agbor Obed Agbor (CAM)

- De l'eau et du sang d'Abdelilah Eljaouhary (MAR)

- Derniers recours de Mahi Bena (ALG)

- L'alliance de Rahmatou Keïta (NIG)

- Kamelo de Jean-Claude Bourjolly (HAI)

- Kwaku Ananse d'Akosua Adoma Owusu (GHA)

- La Boucle de Didier Cheneau (REU)

- La dot de Tahirou Tasséré Ouédraogo (BF)

- Les avales du Grand Bleu de Kossivi Tchincoun (TOG)

- Madama Esther de Luck Razanajaona (MAD)

- Malika et la sorcière de Boureima Nabaloum (BF)

- Moane Mory de Pacôme Amédée Nkoulou Allogo (GAB)

- Muruna de Moly Kane (SEN)

- Soeur Oyo de Monique Mbeka Phoba (RDC)

- Twaaga de Cédric Ido (BF)

- Zakaria de Leyla Bouzid (TUN)

 

 


Compétition documentaire :

- 10949 femmes de Nassima Guessoum (ALG)

- Ady Gasy de Nanteneina Lova (MAD)

- Asni : Courage, passion and glamor in Ethiopia de Samuel Rachel (ETH)

- Beats of the Antonov de Hajooj Kuka (SUD)

- Devoir de mémoire de Mamadou Cissé (MAL)

- Egypt's Modern Pharaons de Jihan El-Tahri (EGY)

- Esklavaj Reparasyon de Jean-Luc Sylvain et Michel Miheaye (TOG)

- Intore, entre la danse et l'art de la guerre de Aristide Muco et Aristide Katihabwa (BUR)

- Koukan Kourcia, les médiatrices de Sani Magori (NIG)

- La sirène de Faso Fani de Michel K. Zongo (BF)

- La souffrance est une école de sagesse d'Ariane Astrid Atodji (CAM)

- Le chant des tortues de Jawad Rhalib (MAR)

- Mantuila, un fou de la guitare de Michée Sunzu Tshimanga (RDC)

- Miners Shot Down de Desai Rehad (RSA)

- Momsarew d'Alassane Diagne (SEN)

- Paths To Freedom de Richard Pakleppa (NAM)

- Sur les chemins de la Rumba de David-Pierre Fila (CAM)

- Sur un air de révolte de Franck Salin (GUA)

- Tango Negro, les racines africaines du tango de Dom Pedro (ANG)

- Victorieux ou morts mais jamais prisonniers de Mario L. Delatour (HAI)

 

 


Compétition série TV :

- « Eh les hommes ! Eh les femmes ! » de Woye Apolline Traore (BF)

- Chroniques africaines de Marie-Christine Zunon (CIV)

- Coeurs errants de Sorel Agbodemakou (BEN)

- Courses pour la vie de Francis Zossou et Tiburce Bocovo (BEN)

- Dougouba Sigui de Boubacar Sidibe (MAL)

- Du jour au lendemain d'Adama Roamba (BF)

- La belle-mère d'Ebenezer Kepombia (CAM)

- Lex Nostra de Gérard Désiré Nguele Amougou (CAM)

- Tôt ou tard de S. Bernard Yameogo (BF)

 

 


Compétition film des écoles :

- ABC, Abloni bien choisi de Tchilalo Bebi Solo (ESEC, Togo)

- Croix d'Agadez d'Amadou Dénis Paraiso Roufay Charifatou (IFTIC, Niger)

- Délestage électrique de Karim Koné (Brico Films Formation, Mali)

- Dinan de Senami Kpetehogbe (Isma, BEN)

- Elise de Saho Venance Simon Zoh (ISMA, Bénin)

- Et si Dieu avait tort de Palyikem Kpatchaa (Esec, Togo)

- Je danse, donc je suis d'Aissata Ouarma (ISIS, Burkina Faso)

- Kadi (Lanterne) de Lawrence Agbetsise (Nafti, Ghana)

- Kanko l'Ixelloise de Boubacar Sangaré (ISIS, Burkina Faso)

- Karité, mane des savanes d'Abossi Abenan Felicia Kouakou (ISACOM, Côte d'Ivoire)

- Liberté emprisonnée de Sara Mikayil (ESAV, Maroc)

- Sagar de Pape Abdoulaye Seck (ESAV, Maroc)

- Stigmate d'une prêtresse de Prince Kong A. Maneng (ISMA, Bénin)

- Le voyageur de Peter Sedufia (NAFTI, Ghana)

- Wakman de Sékou Oumar Sidibé (ISIS, Burkina Faso)

Sources : Site du Fespaco et Rfi