• Accueil
  • Culture
  • En mission en Israël: Tourisme mémoriel, formation, écotourisme et investissement à l’agenda de Siandou Fofana

En mission en Israël: Tourisme mémoriel, formation, écotourisme et investissement à l’agenda de Siandou Fofana

jeudi, 27 juin 2019 15:56
En mission en Israël: Tourisme mémoriel, formation, écotourisme et investissement à l’agenda de Siandou Fofana Crédits: Dircom Mintour & Loisirs

Du 21 au 25 juin, le ministre du Tourisme et des Loisirs était en mission d’offensive et d’imprégnation du modèle de l’Etat hébreux dans le cadre de la promotion de « Sublime Côte d’Ivoire ».

Le tourisme mémoriel, la formation, l’écotourisme et la recherche d’investissements sont les points-clefs qui ont été au centre de la mission qu’a effectué le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, du 21 au 25 juin à Tel-Aviv, capitale économique de l’Etat d’Israël. Des Mémorandums d’entente (MOU) ont été paraphés, au cours de cette mission d’imprégnation et de prospection qui s’est avérée fructueuse, à maints égards.

Ainsi, la délégation ministérielle a-t-elle visité le Musée de commémoration de l’holocauste, « Yad Vashem », en vue de s’en inspirer dans l’activation du projet de tourisme mémoriel proposé par le circuit « La route de l’esclave » contenu dans la Stratégie nationale de développement touristique, « Sublime Côte d’Ivoire ».

Concernant l’écotourisme, Siandou Fofana s’est imprégné du modèle de management de l’Autorité nationale des parcs et réserves, en vue d’implémenter ses modèles de valorisation touristique.Le ministre du Tourisme et des Loisirs a, avec les responsables de l’Autorité, échangé sur les possibilités de partenariat dans le cadre de la valorisation et la promotion  touristique des parcs ivoiriens.

En effet, cette entité très dynamique gère plus de 400 parcs et réserves sur l’étendue du territoire israélien, a esquissé des possibilités de création  de valeur et produits à proposer aux visiteurs, en la matière, en Côte d’Ivoire. Un Mémorandum sera signé très prochainement afin de bénéficier de cet appui dans la mise en place des circuits liés à l’écotourisme ivoirien.

Cette mission s’inscrivant dans le cadre du renforcement de la coopération, faut-il le rappeler, entre les deux Etats, elle a été aussi l’opportunité pour opérer le benchmarking du modèle israélien dans la mise en œuvre des 9 réformes inscrites dans la stratégie « Sublime Côte d’Ivoire ».

Étant entendu que l’Etat d’Israël a réussi à impulser son développement touristique depuis de nombreuses années par une méthodologie rigoureuse et efficiente, notamment avec le tourisme d’affaires, scientifique, écologique, médical et religieux, constitue donc un modèle dont le ministre souhaite s’inspirer. Avec, en plus, le développement d’un savoir-faire et des curricula en matière de formation touristique et hôtelière.

A cet effet, Siandou Fofana a eu une séance de travail avec le Directeur général de l’Université de Haïfa dans le cadre de la réforme sur la formation incluse dans « Sublime Côte d’Ivoire ». les clauses du partenariat avec l’université devraient être validées les prochaine semaines, afin de pouvoir établir un partage de savoir-faire, de développer la formation professionnelle dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie mais surtout de créer un centre de recherches stratégique du tourisme sur le hub ivoirien.

Dans le même élan et dans le cadre du projet de création de centres de formation et d’hôtels d’application, le groupe Mitrelli a reçu le ministre Fofana afin d’échanger sur les aspects techniques et financiers dudit projet. Cette rencontre très fructueuse a été soldée par la signature d’un MOU avec Mme Eva Peled, vice-présidente de Mitrelli pour le groupe et d’un second avec sa filiale Focus Education.

Au cours de cette mission de travail, le ministre du Tourisme et des Loisirs et sa délégation ont rencontré le dimanche 23 juin, les entreprises israéliennes Landuse, Medilar ainsi que le Fonds d’investissement Vital Capital Funds. Et ce, toujours dans le cadre des 9 réformes-clés de « Sublime Côte d’Ivoire », relatifs aux domaines de la Santé, la Formation, l’Aérien, le Foncier, les Infrastructures, la Sécurité, les Finances, la Promotion et la Capacité d’action. Qui sont à entreprendre jusqu’en 2025. Ainsi, les sujets liés à la santé, aux infrastructures, à la formation et à la mobilisation des ressources ont-ils été abordés avec ces acteurs et des solutions concrètes ont été apportées.

Il importe de rappeler que le secteur du tourisme envisage être le 3ème pôle de développement économique de la Côte d’ivoire sur le septennat 2018/2025 selon l’agenda de la Stratégie nationale. Toute chose qui devrait intégrer l’innovation technologique et l’économie numérique.

A juste titre, la délégation conduite par Siandou Fofana a également rencontré une sélection des meilleures startups du pays qui interviennent avec des solutions technologiques permettant d’améliorer la promotion de la destination.

Israël étant le pays le plus avancé dans le domaine technologique, il regorge de startups à la pointe de l’innovation. Il était donc plus que nécessaire d’échanger sur les questions de promotion de la destination et d’opter pour des solutions technologiques en phase avec les objectifs de « Sublime Côte d’Ivoire ».

Dircom Mintour & Loisirs