• Accueil
  • Culture
  • Deuil: Ignace Alomo, «père» du mono-théâtre en Côte d’Ivoire, s’en est allé

Deuil: Ignace Alomo, «père» du mono-théâtre en Côte d’Ivoire, s’en est allé

jeudi, 20 décembre 2018 14:42
Deuil: Ignace Alomo, «père» du mono-théâtre en Côte d’Ivoire, s’en est allé Crédits: DR

L'artiste-comédien ivoirien Ignace Alomo s’en est allé dans la nuit du 18 au 19 décembre 2018, des suites d’une courte maladie, a-t-on appris de sources concordantes ce jeudi 20 décembre.

Qu’est-ce qui a pu bien emporter cet acteur, «père» du mono-théâtre en Côte d’Ivoire ?  Ce qu’il faut dire, c’est qu’on est loin d’être véritablement situé sur le mal à la base de cette mort subite ! Mais, à en croire des sources proches de sa famille, l’artiste serait décédé d’un accident cardiovasculaire. «Il n’a pas été malade. C’est un Avc qui l’a emporté», rapporte un proche, cité par des médias.

L’homme, il faut le rappeler, ne passait pas inaperçu dans le milieu des acteurs et comédiens en Côte d’Ivoire, voire hors du pays. En témoignent ces lignes publiées dans les colonnes d’un confrère au début des années 2000: «sur toutes les scènes où il se produit, sa maîtrise de la diction, de la gestuelle et l'occupation scénique forcent l'admiration et confirment son talent».

A juste titre, il est d’ailleurs propulsé au-devant de la scène, avec le mono-théâtre, art théâtral d’un autre genre qui met en scène un seul acteur. Le comédien fait alors de sa promotion, son cheval de bataille. Aussi crée-t-il en Côte d’Ivoire, un festival international dédié. Hélas, qui a fait long feu !

Autre pan de la vie de ce comédien qu’on ne peut passer sous silence, c’est cet accident en 2007 qui avait failli l’emporter. En effet, après des activités professionnelles en Centrafrique, de retour par la route via le Ghana, il fait face à un grave accident à Takoradi (Sud-ouest du Ghana). Il perd un œil, mais s’en sort de façon miraculeuse.

Au niveau des productions artistiques, il est metteur en scène de la pièce de théâtre «Refusé par la mort». Alomo Ignace a également joué, en tant qu’acteur, dans le film «Bouka», réalisé par Roger Gnoan M'bala et sorti sur le grand écran en 1988.

Marcel APPENA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.