• Accueil
  • Culture
  • Deuil: Abougnan Marcellin (ex-DRH Fratmat) conduit à sa dernière demeure

Deuil: Abougnan Marcellin (ex-DRH Fratmat) conduit à sa dernière demeure

mardi, 03 juin 2014 17:50

Bien avant cette ultime séparation d’avec les siens, les dépouilles ont eu droit aux prières et oraisons funèbres au temple Bethel de l’Église méthodiste-unie de Côte d’Ivoire (Emuci) d’Abobo-Baoulé, après les levées des corps à Ivosep d’Abidjan-Treichville.

Deuil: Abougnan Marcellin (ex-DRH Fratmat) conduit à sa dernière demeure

Rappelé à Dieu le 8 mai dernier, l’ex-rédacteur en chef, puis ex-directeur des ressources humaines au groupe Fraternité Matin, à la retraite, Abougnan Topé Marcellin, a été conduit à sa dernière demeure le samedi 31 mai, au cimetière municipal d’Abobo. En même temps que sa sœur cadette, Djoro Danhobié Béatrice épouse Assemian décédée un peu plus d’une semaine après.

Bien avant cette ultime séparation d’avec les siens, les dépouilles ont eu droit aux prières et oraisons funèbres au temple Bethel de l’Église méthodiste-unie de Côte d’Ivoire (Emuci) d’Abobo-Baoulé, après les levées des corps à Ivosep d’Abidjan-Treichville.

Ainsi, le Très Révérend-pasteur Ezaï M’Yè Gnamien a prié pour le repos des âmes d’Abougnan Topé et de Djoro Danhobié Béatrice. Il a également imploré le Tout-Puissant afin qu’il accepte auprès de Lui ses « deux enfants ».

Témoignant de la générosité d’Abougnan Marcellin, le Très Révérend-Pasteur Josué Affi a souligné ses nombreux bienfaits envers sa communauté chrétienne de l’Emuci, sa communauté villageoise d’Abobo-Baoulé, ses amis et ses connaissances.

Au nom des six enfants, le fils Abougnan Alain a rendu un hommage à leur défunt père pour tous les sacrifices consentis à leur endroit.

On notait la présence de nombreuses autorités administratives, municipales, religieuses et coutumières, de parents des communautés villageoises sœurs, d’amis, de connaissances, ainsi qu’une forte délégation du groupe Fraternité matin.

Narcisse Angan
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.