David Hallyday : une enfance loin de Johnny

jeudi, 07 décembre 2017 11:10
David Hallyday : une enfance loin de Johnny Crédits: DR.

A 51 ans, David Hallyday perd donc un père avec qui il a toujours eu une relation particulière. Né de l'union du rockeur et de Sylvie Vartan, David Hallyday confiait en mars dernier que père et fils avaient "passé trop peu de temps ensemble".
"Le problème de David, c'est ceux qu'il n'a pas eus"

David Hallyday : une enfance loin de Johnny


Le seul fils de Johnny a grandi à des milliers de kilomètres de son père mais cela ne les empêche pas d'avoir fini par avoir une bonne relation. Hier, avec sa soeur Laura, il faisait part de son "immense" douleur.


"Notre douleur est immense". Telle est la réaction conjointe de Laura Smet et David Hallyday, les deux premiers enfants de Johnny Hallyday, dans un communiqué transmis ce mercredi à l'Agence France Presse. "Merci du soutien que vous nous apportez", poursuivent le chanteur et l'actrice. A 51 ans, David Hallyday perd donc un père avec qui il a toujours eu une relation particulière. Né de l'union du rockeur et de Sylvie Vartan, David Hallyday confiait en mars dernier que père et fils avaient "passé trop peu de temps ensemble".
"Le problème de David, c'est ceux qu'il n'a pas eus".


Effectivement, David naît en 1966 alors que la carrière de son père décolle et qu'il enchaîne voyages et tournées. Mais surtout, ils vivaient éloignés l'un de l'autre. "David, j'avais 22 ans. Je sortais de l'armée, du service militaire. Puis il a fait des études et il a vécu à Los Angeles (avec sa mère, Sylvie Vartan), alors que moi, je vivais en France", confiait Johnny dans un documentaire de Philippe Thuillier. 


En 2013, alors que sort l'autobiographie de Johnny Hallyday par Amanda Sthers ("Dans mes yeux"), une déclaration du chanteur fait tâche. "Le problème de David, c'est ceux qu'il n'a pas eus. Il a été heureux. (…) On ne peut pas être élevé dans le confort et avoir la rage au ventre. Je ne crois pas aux fils à papa qui réussissent. Il faut en avoir bavé (…) Alors, David ne sait pas vraiment quoi faire de son talent", pouvait-on lire dans le livre. Une déclaration qui avait provoqué la colère de la mère de David, Sylvie Vartan, pour qui Johnny avait une vision injustifiée de son fils. "David, je l'aime, je l'adore, c'est mon fils, mon unique fils !", s'était rattrapé l'idole des jeunes un peu plus tard dans les colonnes de Paris. Lire sur



Read 258 times Last modified on jeudi, 07 décembre 2017 11:41