• Accueil
  • Culture
  • Danse contemporaine: L'AfriUrbanArts ouvre ses portes le 21 mai prochain, à Abidjan

Danse contemporaine: L'AfriUrbanArts ouvre ses portes le 21 mai prochain, à Abidjan

mercredi, 14 mai 2014 19:17

A cette occasion, plusieurs compagnies, des danseurs, des acteurs et artistes internationaux en provenance de l’Afrique du Sud, du Bénin, du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la France, de la Guinée, de Hïti et du Mali sont attendus à Abidjan.

Danse contemporaine: L'AfriUrbanArts ouvre ses portes le 21 mai prochain, à Abidjan

La 3ème édition du Festival international AfriUrbanArts se tiendra du 21 au 24 mai prochain à Abidjan autour du thème: « La danse s’invite dans l’espace public » L’information a été donnée ce mercredi 14 mai à l’Institut Goethe, à Abidjan-Cocody  par  Jenny Mezile, directrice du festival.

Soutenue par Massidi Adiatou, directeur de la compagnie N’Soleh et
Mme Henrike Grohs, directrice du Goethe Institut, partenaire du festival, Jenny Mezile a expliqué qu’à travers ce thème, il s’agit de se « réapproprier la rue ». L’espace public étant perçu par le principal porteur du projet, la compagnie N’Soleh comme « lieu principal de création et de divulgation du travail des danseurs et des plasticiens en Côte d’Ivoire. »

A cette occasion, plusieurs compagnies, des danseurs, des acteurs et artistes internationaux en provenance de l’Afrique du Sud, du Bénin, du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la France, de la Guinée, de Hïti et du Mali sont attendus à Abidjan.

La directrice du Goethe Institut a salué cet échange culturel inter-africain, qui répond à la vision de son institution qui a placé au cœur de sa mission les échanges culturels. Pour sa part, M. Adiatou a indiqué qu’à travers les précédentes éditions, le festival a contribué à faire éclore des jeunes talents. Mieux à "éveiller la fibre artistique" chez de nombreux jeunes ivoiriens. Les « Battles de danses » qui y ont contribué, se dérouleront pour cette 3ème édition au dancing Yoro-Gang, à Yopougon de l’artiste Dj Arafat.

Selon Mme Jenny Mezile, l’ouverture du festival, le 21 mai sera marquée par une procession des  artistes de Cocody-Sogephia au Goethe Institut. Au cours de festival, une dizaine de chorégraphes bénéficieront d’un atelier de formation animé par l’artiste chorégraphe  et performeur Sud-Africain, Sello Pesa.


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.