• Accueil
  • Culture
  • Culture: Le prix Harubuntu 2013 pour la promotion de l’Afrique lancé

Culture: Le prix Harubuntu 2013 pour la promotion de l’Afrique lancé

mardi, 16 avril 2013 16:35
Le lancement du Prix Harubuntu 2013 Le lancement du Prix Harubuntu 2013 Crédits: Archives

Ouvert aux porteurs d’espoir et créateurs de richesses africains, « Harubuntu s’intéresse à des personnes qui mettent en œuvre des projets concret qui contribuent à éveiller et valoriser leur potentiel et celui de leur communauté », mentionne le préambule.

Culture: Le prix Harubuntu 2013 pour la promotion de l’Afrique lancé

 

L’Afrique et les Africains contribuent à l’élaboration des valeurs universelles. C’est ce que le prix Harubuntu qui vient d’être lancé, ce mardi 16 avril, sur le site Internet qui y est dédié, veut montrer. Et indiquer, par ailleurs, que  les Africains participent aussi au progrès de l’humanité.

 

Ouvert aux porteurs d’espoir et créateurs de richesses africains, « Harubuntu s’intéresse à des personnes qui mettent en œuvre des projets concrets qui contribuent à éveiller et valoriser leur potentiel et celui de leur communauté », mentionne le préambule. Mieux, ce prix soutient « les initiatives et les initiateurs qui réalisent la liaison entre le développement de leurs projets, le développement de leur être et le développement de leur territoire », note-t-on.

 

Peuvent faire acte de candidature les femmes, les hommes qui, par leurs projets, transforment de manière positive la communauté dans laquelle ils vivent.

 

Il faut signaler que lors de la cérémonie de remise des prix à Bruxelles, six finalistes seront récompensés et bénéficieront chacun d’un appui financier de 2500 euros, d’une visibilité locale et internationale. Les lauréats vont intégrer le réseau des lauréats d’Harubuntu.

 

Notons que les lauréats 2012 sont Saly Wade (Sénégal), Ollie David Levi (République Démocratique du Congo), Murhabazi (République Démocratique du Congo), Kamuntu Jolly (République Démocratique du Congo), Esther Volona (Madagascar), et Enagnon Hermann (Bénin).

 

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 1875 times Last modified on mardi, 16 avril 2013 18:18