• Accueil
  • Culture
  • Coup de clap: Maurice Bandaman apporte le soutien institutionnel à Pauline Aboidi

Coup de clap: Maurice Bandaman apporte le soutien institutionnel à Pauline Aboidi

samedi, 12 janvier 2019 12:07
Coup de clap: Maurice Bandaman apporte le soutien institutionnel à Pauline Aboidi Crédits: DR

Le ministre de la Culture et de la Francophonie était sur le plateau de tournage pour apporter le soutien institutionnel à la future série qui, entre autres actes, jette un regard sur les merveilleux sites touristiques de la Côte d’Ivoire. C’était le 9 janvier, à la Riviera-Belle Côte.

Après le visionnage de quelques séquences de la série, le ministre s’est félicité de la qualité de la production et du talent de la réalisatrice. « Avec les séquences que nous venons de voir, nous sommes persuadé que Pauline Aboidi nous rapportera des lauriers qui en ajouteront au rayonnement de la Côte d’Ivoire », a fait savoir Maurice Bandaman. C’était le 9 janvier, à la Riviera-Belle Côte sur le plateau de tournage du film.

Pour que la production soit compétitive au prochain Fespaco, le premier responsable de la Culture et de la Francophonie a jugé bon d’apporter la contribution de l’Etat et de son département : « Cette production bénéficie du soutien du ministère de la Culture et de la Francophonie, à travers le Fonds de soutien au cinéma (Fonsic). Mais le soutien est modeste parce que cette production est longue. Notre contribution est tout juste un fonds pour démarrer ».

Selon Maurice Bandaman, des tribunes telles que le Fespaco, le Festival de Cannes lui serviront d’espace d’éclosion.

L’histoire d’« Un regard dans ma vie » se tisse autour de la détermination d’une dame à créer une agence de voyage pour faire visiter les sites touristiques de la Côte d’Ivoire et pour les valoriser.

En 52 épisodes de 26 minutes chacun, le film laissera découvrir de nombreux sites touristiques dans une trame où se côtoient les problèmes dans les foyers et ceux de partenaires en affaires.

Le film bénéficie de l’expérience d’acteurs bien connus du cinéma ivoirien et africain tels que Lyn Jabber (dans le rôle de l’épouse de Gerardo), Franck Vléhi (Gerardo, le mari cocu) et  Nastou  Traoré.

BRIGITTE GUIRATHE

Read 262 times Last modified on samedi, 12 janvier 2019 12:13