• Accueil
  • Culture
  • Concours de conte Toastmaster: Patrice Bléhouet remporte le 1er prix au niveau du secteur 2

Concours de conte Toastmaster: Patrice Bléhouet remporte le 1er prix au niveau du secteur 2

lundi, 22 septembre 2014 15:47
Bléhouet (en blanc) en compagnie d'El Hadj Bakayoko (g) et Souhalio Diabaté (d). La gouverneure du secteur 2, Fatou Sakho à l'extrême droite Bléhouet (en blanc) en compagnie d'El Hadj Bakayoko (g) et Souhalio Diabaté (d). La gouverneure du secteur 2, Fatou Sakho à l'extrême droite Crédits: CHEICKNA D. Salif

Notons que M. Bléhouet qui représentera son secteur au concours de division le 18 octobre 2014.

 

 

 

Concours de conte Toastmaster: Patrice Bléhouet remporte le 1er prix au niveau du secteur 2

Ambiance de conte. A travers une chorégraphie bien orchestrée, la troupe « As divine » plante le décor et situe le public sur la raison de la présence de nombreux invités et membres des clubsToastmaster, ce samedi 22 septembre 2014, à Abidjan-Plateau, dans un hôtel de la place.

D'entrée, la gouverneure du secteur 2 de la Division A du District 94, Fatou Sakho a encouragé les candidats à plus d'abnégation. Car au sortir de cette étape, le vainqueur portera le flambeau du secteur 2 au concours de conte de la division, le 18 octobre prochain.

Des cinq candidats venus des cinq clubs du secteur 2 (Attoungblan, Abidjan, Ivoire, Logos et Sophia), c’est Patrice Bléhouet du "club avancé Sophia" qui a remporté le premier prix avec son conte intitulé « A malin, malin et demi ». Il sera suivi d’El Hadj Bakayoko du club Ivoire venu en deuxième position et de Sohalio Diabaté du Logos qui a occupé la troisième place. Les poursuivants de M. Bléhouet ont présenté respectivement  « La légende de Seydou Bakary » et « Le plus beau »

Dans l'ensemble les postulants au premier prix ont tous raconté des histoires empreintes d’enseignement qui ont su mettre en avant l’amitié, l’espoir, le courage, les dangers de l’égoïsme, etc. Dans « Dôgôfari et son âne », le candidat Zoumana Sakanoko du club Attounglan a relevé qu’à « chaque fois que la vie vous accable, secouez-vous ». Dans « l’hyène et le coq », Fatoumata Coulibaly du club Abidjan, soutient qu’il ne faut pas perdre espoir. Sinon, « nous aurons tout perdu ».

La différence entre les différents candidats est venue de la façon de raconter, de rendre et surtout de s’approprier leurs récits. Notons que M. Bléhouet qui représentera son secteur au concours de division le 18 octobre 2014.


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.