• Accueil
  • Culture
  • Concert: L’orchestre Bella Mondo à Libreville pour célébrer la femme

Concert: L’orchestre Bella Mondo à Libreville pour célébrer la femme

lundi, 04 mars 2019 17:15
Concert: L’orchestre Bella Mondo à Libreville pour célébrer la femme Crédits: DR

L’orchestre 100% femme, 100% Live, se produira dans la capitale gabonaise pour un grand show en hommage aux femmes.

Avant la sortie officielle de son nouveau single de trois titres, arrangé par Bebi Philip, l’orchestre uniquement constitué de femmes, Bella Mondo, sera sur la scène internationale au Gabon à la faveur de la célébration de la journée mondiale de la femme.

Invité par la structure Direct Prod que dirige Edgar Yonkou, le groupe 100% féminin se produira en concert live, le 8 mars 2019, pour un spectacle inédit au chapiteau du jardin de Libreville. L’évènement, baptisé ‘’Chœurs de femmes’’ est une fête d’hommage à l’artiste gabonaise Grace Decca et l’Ivoirienne Monique Seka. Et à travers elles, à toutes les femmes.

Pour rendre encore plus féérique cette célébration, le promoteur Edgar Yonkou a réuni, sur scène, la crème des chanteuses africaines qui joueront aux côtés de Bella Mondo. En l’occurrence Charlotte Dipanda du Cameroun, Daphné, la nouvelle coqueluche d’Afro hip hop du Cameroun, Shan’l du Gabon et bien évidement les invités d’honneurs que sont Grace Decca et Monique Seka.

Faut-il le rappeler, l’orchestre a désormais une fondation dotée d’une salle de répétition et  de formation pour les jeunes désireux d’embrasser une carrière musicale. Bella Mondo est un groupe musical féminin de Côte d’Ivoire.

Fondé en 2007, sous l’impulsion du canadien d’origine congolaise, Charly Maïwan, le groupe est composé de sept instrumentistes et quatre choristes. Véritable orchestre de variété, le groupe navigue entre Zouglou, Afro zouk, Reggae, Coupé décalé, Salsa et bien d’autres genres musicaux.

Ce sont Nadine Levry, (chef d’orchestre) à l’époque chanteuse très connue dans les cabarets d’Abidjan et son amie bassiste, Prisca Allou, qui construisent les bases de l’orchestre exclusivement féminin qui enregistrera au fur et à mesure l’entrée de musiciennes et chanteuses en l’occurrence Landry Louoba (percussions), Josiane Labi Luo Aka « Jo Labi » (voix), Clotilde Blé (guitare), Siméonne Kariké (batterie), Barry Maïmouna (voix), Emmanuela Kouassi (claviers), G. Nadely (percussions), Nadège (piano), Viviane Makado Ibale (voix)…L’année 2012 voit la sortie de leur premier opus éponyme baptisé ‘’Révolution’’.

SERGES N’GUESSANT