Print this page

Clap Ivoire-2014: Les films ‘‘Elyse’’ et ‘‘Karité, manne des savanes’’ sélectionnés pour la compétition internationale

samedi, 02 août 2014 12:07

Faut-il le souligné, Abenan Félicia et Zoh Saho sont donc en compétition pour le grand prix Kodjo Ebouclé d’une valeur de 3 millions de FCFA avec d'autres jeunes réalisateurs venus de 14 États de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (Cedeao).

 

 

 

 

Clap Ivoire-2014: Les films ‘‘Elyse’’ et ‘‘Karité, manne des savanes’’ sélectionnés pour la compétition internationale

Les deux représentants de la Côte d’Ivoire pour le Festival international de courts métrages Clap Ivoire sont connus depuis le 1er août dernier.

Le jury présidé par Mamadou Latif Toungara a donné, à Abidjan-M'Pouto, son appréciation des 14 films en compétition pour la phase nationale. Dans son rapport général, le jury a noté que le niveau général des films est satisfaisant.

Pour ce qui est des huit (8) fictions, le premier prix est revenu au film intitulé ‘‘Elyse’’ du jeune réalisateur Zoh Saho. Le 2ème prix dans cette catégorie a été attribué au film ‘‘Les mystères du temps’ de Kangah Bachelard Kouassi.

S’agissant des films documentaires, c’est Kouakou Abossi Abenan Félicia qui a remporté le premier prix avec ‘‘Karité, manne des savanes’’. En 13 minutes, elle a mis en exergue les vertus du Karité ainsi son importance économique dans la société traditionnelle. Ce, avec le soutien et les explications du chercheur Soro, un jeune botaniste qui a travaillé avec le professeur Laurent Aké-Assi, l’arbre tutélaire de la botanique en Côte d’Ivoire voire en Afrique. La 2ème place est revenue à ‘‘L’entreprenariat en Afrique’’ de Madi Core Oscar, un film de 10 minutes 4 secondes.

Les premiers de chaque catégorie qui représenteront la Côte d’Ivoire à Clap Ivoire international qui se tiendra du 1er au 6 septembre prochain ont perçu chacun 300000 Francs CFA. Aussi ont-ils reçu des prix spéciaux d’encouragement de la part de la conférence des producteurs audiovisuels de Côte d’Ivoire (Cpaci) d’une valeur de 100000 francs CFA chacun.

Les jeunes réalisateurs venus en deuxième position ont perçu chacun 200000 francs Cfa. Faut-il le souligné, Abenan Félicia et Zoh Saho sont donc en compétition pour le grand prix Kodjo Ebouclé d’une valeur de 3 millions de FCFA avec d'autres jeunes réalisateurs venus de 14 États de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao).


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.