Burkina Faso: fin de l’enquête administrative sur le décès de onze détenus (source officielle)

samedi, 27 juillet 2019 16:55
Burkina Faso: fin de l’enquête administrative sur le décès de onze détenus (source officielle) Crédits: Archives

L'enquête administrative ouverte après la mort récente de 11 personnes placées en garde à vue à Ouagadougou a pris fin, a annoncé jeudi soir le ministre burkinabè de la Sécurité, Ousseni Compaoré.

"Le ministre de la Sécurité a présenté au Conseil les conclusions de l'enquête administrative suite au décès, dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019 à Ouagadougou, de onze personnes en garde à vue à l'unité antidrogue de la Police nationale", lit-on vendredi dans le rapport du Conseil des ministres.

Selon la même source, le ministre a informé le Conseil de la prise de mesures pour éviter la survenue d'un tel drame, du maintien des mesures conservatoires et de leur élargissement à d'autres agents de police ainsi que de l'annulation d'affectation de certains agents au regard des justificatifs produits.

La mort de ces détenus a relancé les débats autour des conditions de détention dans les prisons burkinabè caractérisées par une surpopulation.

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré avait condamné ce drame, soulignant que "ce sont des choses qui ne peuvent pas rester dans l'impunité", alors que l'opposition politique estime que cela "traduit l'échec de la politique judiciaire et carcérale au Burkina Faso".

Les parents des victimes quant à eux, ont saisi les organisations des droits de l'Homme pour se faire entendre. Lire la suite sur

Rate this item
(17 votes)
Écrit par  Victorien N'guessan KOUAKOU