BOB MARLEY : Toujours ‘‘étincelant’’, 33 ans après sa mort

dimanche, 11 mai 2014 15:58

[11-05-2014. 16h00] La veillée du 10 mai sera suivie ce dimanche 11 mai, jour anniversaire de la mort de Bob Marley par les prestations de Kajeem, Hamed Farras, Jim Kamson, Spy Row, Jah Biley, Kingston ganstar, Positif Band…

 

 

 

BOB MARLEY : Toujours ‘‘étincelant’’, 33 ans après sa mort

11 mai 1981-11 mai 2014. Bob Marley reste toujours l’icône de la musique reggae 33 ans après son décès. Samedi 10 mai 2014. Abidjan- Cocody, les 2 Plateaux au Central Park. L’un des points chauds de la musique reggae de la ville. De nombreux mélomanes vêtus, aux couleurs rouge, jaune or et vert, se sont donnés rendez-vous dans ce "temple du reggae" pour prendre part à la veillée hommage à l’artiste le 10 mai dernier.

"Bien que la mort ait eu raison de Bob Marley, il  nous a laissé en héritage cette étincelle qu'il a su diffuser à travers son rythme musical. Ce qui fait qu'il restera à jamais éternel à travers ses œuvres", confie un adepte du rastafarisme. Pour qui l'icône du reggae a atteint à l'âge de 36 ans le "summum de son art".

Au "Central Park", pour la circonstance, c’est le groupe « Positive Vibes » qui a assuré en live pendant toute la soirée. Déroulant ainsi au passage quelques titres du riche répertoire de Bob Marley. A cela, il faut ajouter des titres des artistes reggae ivoiriens comme Alpha Blondy, Tiken Jah de Facoly, Ismaël Isaac et bien d’autres.

La veillée du 10 mai sera suivie ce dimanche 11 mai, jour anniversaire de la mort de Bob Marley par les prestations de Kajeem, Hamed Farras, Jim Kamson, Spy Row, Jah Biley, Kingston Ganstar, Positif Band…

Plus d’un quart de siècle après sa mort, l’on constate que celui qui est considéré à juste titre comme le "Pape" du reggae est resté dans la conscience collective. La légende est belle et bien vivante. Des spécialistes du reggae attribuent cela à l’esprit qu’habite les adeptes ainsi qu'à la philosophie qui sous-tend  sa sève nourricière, le rastafarisme.

Une philosophie qui appelle à plus de solidarité, d’amour, de tolérance et surtout de justice sociale. Toute chose qui confère au reggae tout l’engagement qu’on connaît aux artistes adeptes de ce rythme, dans leur lutte pour une « restauration de la dignité humaine ».


d’une mère jamaïcaine et d’un père blanc anglais, Bob Marley de son vrai nom Robert Nesta Marley est décédé le 11 mai 1981 à Miami aux Etats-Unis des suites d’un cancer. Il avait, à peine, 36 ans.

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.