Victorien N'guessan KOUAKOU

Victorien N'guessan KOUAKOU

Selon une déclaration lue le lundi soir à la radio nationale, le président Paul Kagame a notamment nommé un ministre de la Sécurité intérieure, un poste nouvellement créé. Il a aussi remplacé le ministre des Affaires étrangères, Richard Sezibera, qui n’a pas fait d’apparition publique depuis des mois.

Paswan Rajkumar, l’un des chefs de section « Fonderie » de la Société ivoirienne de fabrication de fer à béton ‘’King Ivoire’’, située dans la zone industrielle de Yopougon et son adjoint Chauan n’ont pas survécu à une explosion qui s’est déclenchée dans la nuit du 1er au 2 novembre.

Après la réussite au niveau de la production du coton qui a hissé la Côte d’Ivoire au 3è rang africain pendant la campagne 2018-2019 avec une production de 469 000 tonnes, l’Intercoton veut, pour la campagne 2019-2020, relever le défi de la qualité du coton graine. Qui va davantage accroître la production et permettre aux paysans de gagner plus en termes de recette.

Entre deux étapes de la caravane à laquelle il prend part actuellement à l’intérieur du pays, le diplomate allemand s’est confié à Fraternité Matin.

Les Petites et moyennes entreprises représentent 98% du tissu économique ivoirien ; contribuent pour 20% au Pib et emploient environ 23% de la population active.

Pour la deuxième étape de sa caravane de la solidarité lancée le 17 octobre, la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci) s’est rendue à N’Dara, dans la Bagoué puis à Korhogo, dans le Poro pour une série de dons en infrastructures scolaires.

Falmata Bunu était « programmée » par Boko Haram pour mener une mission suicide. Séquestrée plusieurs mois, mariée tour à tour à trois membres de la hiérarchie de Boko Haram, son sort semblait scellé. À la disparition du dernier commandant l'ayant marié de force, la jeune femme refuse de faire exploser la bombe attachée sur elle. Falmata se reconstruit et vit aujourd'hui dans un camp à Maiduguri. Témoignage.

Unique représentant ivoirien en Coupe africaine, la formation venue du sud-ouest fait honneur au football ivoirien.

Karim Bambadjikrou, président régional de la Chambre d’agriculture (Cnaci) du Bafing, a séjourné du 30 septembre au 10 octobre sur les bords de la Seine.

« Je suis fier et honoré d’être le parrain de la fête des ignames ici dans le village de Gbanguié 1. Cette fête du ‘’djidja’’ symbolise la force de la tradition que vous avez su conserver. Continuez de parler l’Abbey à vos enfants qui vont continuer à tenir le flambeau. Agboville est une terre d’accueil et d’hospitalité. Mon frère Daouda Coulibaly a servi ici en tant que préfet-maire. De plus, plusieurs cadres de toutes les régions du pays sont sortis d’Agboville. Sachons que nous sommes et demeurons frères. En ce qui concerne les élections de 2020, votons de manière apaisée pour que celui qui sera choisi, soit celui du peuple. Ecoutez les programmes de chaque candidat et votez les bilans. Faites le bon choix… ». Ces propos sont de Samba Coulibaly, Pca du Bnetd.

Page 6 sur 92