Arts: Fin de spectacle pour Souleymane Koly, fondateur de l'ensemble Koteba

vendredi, 01 août 2014 17:58

[01-08-2014. 16h00] Le metteur en scène né le 18 août 1944 à N’zérékoré dans le sud de la Guinée,  laisse derrière lui une veuve, des enfants et de nombreux disciples.

Arts: Fin de spectacle pour Souleymane Koly, fondateur de l'ensemble Koteba

Souleymane Koly Kourouma, plus connu sous le nom de Souleymane Koly, est décédé suite à une crise cardiaque, ce vendredi 1er août, à son domicile, en Guinée, a rapporté le site  « visionguinee.info ». Il est décédé à l'âge de 70 ans.

Le producteur, metteur en scène, réalisateur, chorégraphe, musicien, scénariste et fondateur de l’ensemble Koteba, a animé en début du mois de juillet, à Abidjan-Cocody, une conférence de presse pour annoncer les grandes articulations de la célébration éclatée des quatre décennies d’existence de la compagnie "Koteba".

L'artiste pluridimensionnel, a précisé notre source, "est rentré définitivement en Guinée pour répondre à l’appel de son ami, Ahmed Tidjani Cissé, ministre de la Culture, qui l’avait nommé conseiller spécial chargé du développement culturel".

Tous reconnaissent en Souleymane Koly, celui qui a "entièrement consacré sa vie à la promotion des valeurs culturelles du continent africain..."

Il créa la compagnie Koteba en 1974 à Abidjan. En 1993, il fonde  «  les go de Koteba » toujours  à Abidjan. Trois ans plus tard, il lancera le JBand « Jeune ballet d’Afrique noire », cette fois dans le domaine de la danse. En 1998, M. Koly s’essaie au septième art en créant le personnage de Moussa, le taximan, avec Dominique Guihot, une série réalisée par Henri Duparc et Maka Sidibé. A cela s’ajoute deux courts métrages intitulés « la vie platinée » et « l’enfant lion ».

Titulaire d’un baccalauréat  en sciences expérimentales, Souleymane Koly  décroche également  un Diplôme d'études approfondies (Dea) en sciences sociales appliquées à la Sorbonne (France) et un diplôme du Centre d'études littéraires et scientifiques appliquées également à Paris…

Le metteur en scène né le 18 août 1944 à N’zérékoré dans le sud de la Guinée,  laisse derrière lui une veuve, des enfants et de nombreux disciples.


Isabelle Somian
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Source :
www.visionguinee.info