• Accueil
  • Culture
  • Arts et culture: La CEDEAO envisage faire de la culture un ‘‘levier de développement...’’

Arts et culture: La CEDEAO envisage faire de la culture un ‘‘levier de développement...’’

mercredi, 28 janvier 2015 08:26

Le Pr Maga a reconnu les progrès réalisés dans l’espace dans le domaine culturel depuis la dernière conférence des ministres de la Culture de l’organisation régionale tenue en 2011. Cependant, il a déploré la faible mise en œuvre des recommandations de cette conférence.

 

 

 

Arts et culture: La CEDEAO envisage faire de la culture un ‘‘levier de développement...’’

« Les gouvernements de notre espace commun comptent sur vous pour faire de la culture un véritable levier de développement économique et social durable », a déclaré Tinaka Kossi, secrétaire général du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation civique du Togo.

C’était à l’ouverture le mardi 27 janvier 2015, à Lomé, au Togo, de la réunion du Comité technique des experts de la culture de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), rapporte un communiqué de l’Institution.

Pour réussir à hisser les arts et la culture à un tel niveau, le directeur chargé de l’Éducation, de la Science, de la Culture et de la Technologie de la Commission de la Cedeao, le Pr Abdoulaye Maga a annoncé la transformation de l’Observatoire du droit d’auteur en Observatoire de la propriété intellectuelle.

A cela, il faut ajouter la tenue de la première édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao ainsi que de l’organisation du premier Forum de la Cedeao sur l’éducation à la culture de la paix à travers le dialogue inter-religieux.

Le Pr Maga a reconnu que des progrès ont été réalisés dans le domaine culturel depuis la dernière conférence des ministres de la Culture de l’organisation régionale tenue en 2011. Cependant, il a déploré la faible mise en œuvre des recommandations de cette conférence.

Cela est dû, à l’en croire, aux réformes en cours et au programme de transformation de la commission de la Cedeao depuis 2012. Il a également pointé du doigt, les différents foyers de tension au niveau régional, à la rareté de fonds, à l'insuffisance des effectifs de la division de la culture ainsi qu’à l’épidémie à virus Ebola dans la région.

Il faut signaler que la rencontre des experts se déroule, en prélude àcelle des ministres en charge de la Culture dans l’espace Cedeao prévue les 29 et 30 janvier 2015.


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.