Art oratoire: Des travailleurs formés aux techniques de communication orale

dimanche, 02 août 2015 16:54
Art oratoire: Des travailleurs formés aux techniques de communication orale Crédits: Eugène Yao

[02-08-2015. 18h00] Sakanogo Mohamed Lamine, directeur général adjoint du groupe Fraternité Matin, parrain de cette cérémonie de remise d’attestations, s’est félicité de cette initiativedes apprenants qui sont pour la plupart des managers d’entreprise tant dans le secteur public que privé.

Art oratoire: Des travailleurs formés aux techniques de communication orale

Une dizaine de personnes, déjà en activité, dont notre confrère de Fraternité Matin Franck Armand Zagbayou dit FAZ, ont suivi, pendant trois mois,  des cours de techniques de communication orale (premier module d’une formation de six cours au total). La cérémonie de remise de parchemins aux  participants a eu lieu, ce samedi 1er août 2015, à Abidjan-Cocody.

Sakanogo Mohamed Lamine, directeur général adjoint du groupe Fraternité Matin, parrain de cette cérémonie de remise d’attestations, s’est félicité de cette initiative des apprenants qui sont pour la plupart des managers d’entreprise tant dans le secteur public que privé.

« Félicitations à vous pour votre humilité,pour votre capacité de vous remettre en cause et de nous montrer le chemin de la connaissance toujours renouvelée », a-t-il affirmé. Avant d’indiquer que dans un monde devenu aujourd'hui concurrentiel, parler seulement ne suffit plus, mais il faut savoir parler. C’est pourquoi, « le savoir doit être toujours convoqué pour nourrir nos pratiques et nos expériences ».

Aussi a-t-il pris l’engagement d’envisager des pistes de collaboration avec AZ Émergence qui a initié cette formation dans le cadre du renforcement des capacités de ses collaborateurs.

Pour Godou Florent, directeur général de la structure et formateur, « la communication orale est une formation d’excellence  qui est adressée à tous ceux qui veulent reconquérir la vie par la puissance de la parole ». Car convaincu que la réussite sociale est la résultante d’une communication orale, elle-même réussie.

Selon lui, « la facilité de prendre la parole en public, l’aisance relationnelle, la compétence à animer une réunion ou à négocier des moments conflictuels ont autant de prix que l’ancienneté ou la densité de certains diplômes qui justifient un poste
».

Au nom des récipiendaires, Azagoh Paule-Edith, s’est réjouie de cette formation qui leur a permis d’apprécier leur évolution en matière de communication orale et de corriger leurs imperfections. « Les cours de la communication non verbale précisément la gestuelle nous a édifiés. Nous avons appris au cours de ces séances qu’un discours oral sans gestuelle est un discours creux et insipide », autrement dit « la communication non verbale est aussi, sinon plus importante que la communication verbale parce qu'elle lui donne vie ».

« Grâce à cette formation, nous avons gagné en confiance, en assurance devant un public. A ce jour, sans être des experts en communication, le trac n’est pas une fatalité pour nous. Mais au-delà chacun s’est découvert des capacités et nourrit le désir d’explorer d’autres chantiers », confie  Mme Azagoh.

Rappelons que la formation en communication orale se décline en cinq axes: Les techniques de communication orale (la voix, la respiration, le regard et les gestes), Parler en public, Les styles de réunion, L’intervention en réunion, L’entretien et Face au jury.


Eugène YAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.