• Accueil
  • Culture
  • Art contemporain : Jack Bell Gallery et Aboudia lancent un concours de détection de jeunes talents

Art contemporain : Jack Bell Gallery et Aboudia lancent un concours de détection de jeunes talents

jeudi, 10 avril 2014 12:19
Le peintre Aboudia veut révéler les jeunes talents Le peintre Aboudia veut révéler les jeunes talents Crédits: DR

L’objectif, produire des œuvres au cours de ce workshop. Pour les organisateurs, les tableaux doivent être produits en toute liberté sans aucune contrainte. Cependant, les jeunes artistes devront avoir en mémoire qu’ils sont engagés dans le "street ou urban art". Où, ils ont libre cours  de laisser éclore leur sensibilité en matière d’art.

 

 

 

Art contemporain : Jack Bell Gallery et Aboudia lancent un concours de détection de jeunes talents

Présent à Jack Bell gallery à Londres, l’artiste-peintre ivoirien Abdoulaye Diarrassouba dit Aboudia veut donner la chance aux jeunes talents d’être courtisés par les plus grandes galeries du monde. C’est ce qui explique l’initiative qu’il vient de prendre, à savoir l’organisation d’un concours d’art pour détecter de jeunes talents en collaboration avec Jack Bell gallery.

Ainsi le samedi 12 avril prochain, dans l’atelier du peintre Aboudia une trentaine de jeunes artistes issus de l’école nationale des Beaux-arts d’Abidjan, du Centre technique des arts appliqués de Bingerville (Ctaa) et d’autres centres de formation d’Abidjan et de l’intérieur du pays seront en atelier.

L’objectif, produire des œuvres au cours de ce workshop. Pour les organisateurs, les tableaux doivent être produits en toute liberté sans aucune contrainte. Cependant, les jeunes artistes devront avoir en mémoire qu’ils sont engagés dans le "street ou urban art". Où, ils ont libre cours  de laisser éclore leur sensibilité en matière d’art. Les pièces sélectionnées sur la base de la créativité et de l’esprit d’initiative des participants seront exposées à Jack Bell gallery à Londres.

Cette expérience, l’artiste Aboudia et Jack  Bell gallery comptent en faire un événement majeur en la rééditant semestriellement. Faut-il le signaler, hormis Abidjan, des workshops de détection de jeunes talents se dérouleront également dans d’autres capitales africaines, en autres Lomé, Cotonou, Lagos, Bamako.

Aboudia est devenu depuis son choix d’aborder dans ses créations la guerre  et les enfants de la rue, probablement le seul, un artiste majeur sollicité par des d’importantes galeries à travers le monde.


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.