Algérie: rumeurs sur l’hospitalisation du président Bouteflika à Paris 13:48 - 18/12/14

jeudi, 18 décembre 2014 13:44

Rien n’est encore confirmé pour le moment, d’autant qu'allant contre les rumeurs, une source à la présidence algérienne, citée ce mercredi après-midi, par le journal El Watan, déclare qu’Abdelaziz Bouteflika se trouve bien à Alger.

Algérie: rumeurs sur l’hospitalisation du président Bouteflika à Paris

Abdelaziz Bouteflika est-il à Paris ? Selon plusieurs médias algériens, le président âgé de 77 ans aurait été hospitalisé, mardi 16 décembre 2014, dans l’établissement militaire du Val-de-Grâce. En novembre, il avait déjà fait un séjour dans une clinique de Grenoble, au sud-est de la France.

Rien n’est encore confirmé pour le moment, d’autant qu'allant contre les rumeurs, une source à la présidence algérienne, citée ce mercredi après-midi, par le journal El Watan, déclare qu’Abdelaziz Bouteflika se trouve bien à Alger. Il aurait même, toujours selon cette personne, reçu un visiteur. La source à la présidence refusant néanmoins d’en dévoiler l’identité. Le même journal El Watan affirmait pourtant plus tôt dans la journée, citant des sources qualifiées de « sûres », que le président aurait été transféré à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris.

La lettre Maghreb Confidentiel de son côté a publié une photo de son avion. Elle aurait été prise au moment de son atterrissage au Bourget. Un avion privé médicalisé qui se serait posé sur cet aéroport parisien mardi à la mi-journée. Mais il se pourrait que cet avion médicalisé ait transporté le frère d'Abdelaziz Bouteflika, Abdelghani. Officiellement, en tous les cas, la présidence ne confirme ni ne dément toutes ces allégations. Pas étonnant puisque depuis plusieurs mois, elle ne communique plus sur la santé du chef de l’Etat.

La santé du président algérien est l'un des sujets les plus secrets d'Algérie. Le chef de l'Etat algérien est malade. Il a subi un accident vasculaire cérébral il y a un an et demi. Le mois dernier, le président Bouteflika avait été hospitalisé pendant trois jours à la clinique d'Alembert de Grenoble. Selon Maghreb Confidentiel, son cardiologue, qui travaille au Val-de-Grâce, exerce aussi dans cette clinique grenobloise.

A ce moment-là, aucune source officielle algérienne n'avait accepté de confirmer une information pourtant constatée par tous les médias français. Il avait fallu attendre la visite, début décembre, du Premier ministre Abdelmalek Sellal pour entendre une confirmation officielle du passage d'Abdelaziz Bouteflika dans cette clinique française. Des allers-retours fréquents et discrets qui alimentent régulièrement les spéculations des deux cotés de la Méditerranée. Abdelaziz Bouteflika a été réélu en avril dernier pour un nouveau mandat à la tête du pays.

RFI

 

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Victorien N'guessan KOUAKOU