• Accueil
  • Culture
  • 2è Concert/Abidjan Jazz By Bicici 2019: Laïka Fatien, tout feu, tout flegme

2è Concert/Abidjan Jazz By Bicici 2019: Laïka Fatien, tout feu, tout flegme

samedi, 04 mai 2019 17:15
Laïka Fatien lors de sa prestation, le vendredi à l'Institut franais d'Abidjan Laïka Fatien lors de sa prestation, le vendredi à l'Institut franais d'Abidjan Crédits: DR

Laïka Fatien était tout feu, tout flegme à l'Institut Français d'Abidjan, le vendredi 3 mai 2019, à l'Institut français d'Abidjan. C'était  dans le cadre du traditionnel festival de Jazz de la Bicici.

A la satisfaction du public, la vocaliste de jazz d’origine ivoirienne et marocaine semble avoir conquis les amoureux du jazz à Abidjan. Comme en témoigne l'harmonie entre elle et le public tout au long de sa prestation.

Laïka Fatien, par son style de jazz, a plongé les invités de la Bicici dans un univers musical qui rappelle les cafés new-yorkais des années 20. Pour le 2ème concert, la voix féminine de cette édition du festival de jazz a su emballer les mélomanes avec une certaine perversité de son timbre vocal.

Amour et mélancolie au rendez-vous. Quelle voix! Se demandaient des mélomanes enivrés par  cette voix d’abord tremblante qui se fait ensuite claire, tendre puis sévère. Par  moment, cette actrice de comédies musicales, également, a rendu hommage à l’Américaine Eleanora Fagan dite Billie Holiday, l'une des plus grandes chanteuses que le jazz ait connues,  dans un morceau écrit par ce dernier et jamais terminé...

En tout cas, Laïka Fatien a assuré avec une section rythmique formée d'un piano, d'une contrebasse et d'une batterie. 21h47.  En guise d’apothéose elle va inviter le virtuose de la batterie sur scène, l’ivoirien Paco Sery. L’as de la batterie va subjuguer par son jeu tout à la fois technique et puissant le public.

Fatien révèle que c'est ce dernier et sa tante qui ont suscité chez elle l'amour du Jazz. Et de terminer sa prestation par un poème de Phénix. Pour elle, ce fut un bonheur d’être à Abidjan dans le cadre Jazz By Bicici.

Il faut noter que ce samedi 04 mai 2019, le 3ème et dernier concert sera assuré par les Eléphanteaux jazz cuvée 2019  composés d’Assohoun, Soukeïna Young et Trinity.

Intervenant à l’entame du concert, Yao Kouassi, directeur général de la Bicici a expliqué que le festival #AbidjanJazzByBicici traduit la volonté et la capacité de son établissement « d’enchanter » les clients et partenaires. « Plus qu’un événement culturel, il matérialise aussi notre appui sans faille à la promotion des arts, cultures et musiques en Côte d’Ivoire », dira-t-il.

Salif D. CHEICKNA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.