• Accueil

Religion: Les Raéliens de Côte d’Ivoire célèbrent cette année les 35 ans de leur mouvement

vendredi, 03 mars 2017 18:51
Le président du comité d’organisation des 35 ans, Karim Ouattara Le président du comité d’organisation des 35 ans, Karim Ouattara Crédits: DR

Pour eux, précise-t-il, il ne s’agit pas d’une course au nombre d’adeptes. Ce qui compte avant tout, c’est d’apporter des solutions aux difficultés que l’humanité rencontre.

Religion: Les Raéliens de Côte d’Ivoire célèbrent cette année les 35 ans de leur mouvement

35 ans à bâtir la paix, selon les responsables. Au cours d’une conférence de presse organisée à leur centre de Cocody, les guides ont annoncé les grandes articulations de cette célébration.

Elle démarrera le dimanche 5 mars 2017, avec les conventions des 35 ans. Et durant tout le mois de mars, les personnes désireuses de mieux connaître le mouvement pourront échanger avec les membres à l’occasion des journées portes ouvertes qui auront lieu les mercredis, les jeudis et les samedis au centre d’Abidjan-Cocody Angré.

Le samedi 1er avril se tiendra une grande conférence internationale Facebook direct. Le lendemain, les Raéliens se retrouveront au Grand hôtel (Plateau) pour leur grande fête. Ce sera l’occasion d’accueillir les nouveaux membres.

A en croire le président du comité d’organisation, Karim Ouattara, les guides de cette religion athée qui compte quelque 10 000 membres, feront le point des actions menées.

Pour eux, précise-t-il, il ne s’agit pas d’une course au nombre d’adeptes. Ce qui compte avant tout, c’est d’apporter des solutions aux difficultés que l’humanité rencontre. C’est ainsi que le mouvement, rappelle-t-il, est engagé dans une campagne de sensibilisation des populations aux dangers de la surpopulation. Il plaide aussi pour une éducation sexuelle complète des enfants.

Les Raéliens appellent le monde à repenser notre rapport au travail dont la fin très prochaine entraînera la chute du capitalisme. Ce mouvement souvent à contre-courant des enseignements des grandes religions dit œuvrer pour l’épanouissement des êtres. Sans jugement de valeur.


Séthou BANHORO

 

Read 241 times Last modified on vendredi, 03 mars 2017 19:41