• Accueil

Peinture : Le gouvernement sénégalais offre une œuvre d’art à la CPI

vendredi, 17 février 2017 14:17
De gauche à droite: Le greffier de la CPI M. Herman von Hebel, le Procureur de la CPI Mme Fatou Bensouda, la Présidente de la CPI, Mme la juge Silvia Fernández de Gurmendi, le Ministre de la justice du Sénégal et Président de l’AEP S.E. M. Sidiki Kaba, l'artiste sénégalais M. Kalidou Kasse et l'Ambassadeur du Sénégal à La Haye S.E. M. Momar Diop, devant le tableau de M. Kasse, intitulé « La Paix par la Justice » De gauche à droite: Le greffier de la CPI M. Herman von Hebel, le Procureur de la CPI Mme Fatou Bensouda, la Présidente de la CPI, Mme la juge Silvia Fernández de Gurmendi, le Ministre de la justice du Sénégal et Président de l’AEP S.E. M. Sidiki Kaba, l'artiste sénégalais M. Kalidou Kasse et l'Ambassadeur du Sénégal à La Haye S.E. M. Momar Diop, devant le tableau de M. Kasse, intitulé « La Paix par la Justice » Crédits: © ICC-CPI

Depuis son déménagement dans ses nouveaux locaux permanents en décembre 2015, la CPI a reçu des œuvres d'art des gouvernements de la Corée, du Japon, du Liechtenstein, de la Slovénie et de la Tunisie, représentant leur patrimoine culturel et reflétant le mandat de la Cour.

Peinture : Le gouvernement sénégalais offre une œuvre d’art à la CPI

Le 16 février 2017, S.E. M. Sidiki Kaba, Ministre de la Justice du Sénégal et Président de l'Assemblée des États parties et Mme la juge Silvia Fernández de Gurmendi, Présidente de la Cour pénale internationale (CPI), ont dévoilé une nouvelle œuvre d'art offerte par le Gouvernement du Sénégal à la CPI. Cette cérémonie s'est tenue au siège de la Cour à La Haye, aux Pays-Bas, en présence de S.E. M Momar Diop, Ambassadeur du Sénégal à La Haye, du Procureur de la CPI Mme Fatou Bensouda et du Greffier de la CPI M. Herman von Hebel.

Il s’agit d’une peinture sur toile intitulée « La Paix par la Justice » et réalisée par M. Kalidou Kassé, artiste plasticien, peintre et sculpteur sénégalais. L'œuvre dépeint un monde contemporain fait de différences et de changements constants avec à son centre un livre universel symbolisant le partage des savoirs entre les peuples et la mémoire collective permettant de répondre aux défis de l’avenir.

Lors de la cérémonie, S.E. Sidiki Kaba a déclaré, dans son allocution, que cette donation traduit un appel à la paix et à la liberté des peuples par le biais de la justice.  « Cette œuvre unique par sa conception et pertinente par son message saura, je l’espère, contribuer au rayonnement de la justice et marquer l’engagement du Sénégal aux principes de paix et de justice ».

Exprimant la gratitude de la Cour envers le Gouvernement du Sénégal pour cette donation, la Présidente de la CPI Mme la juge Fernández a déclaré : « Cette œuvre d’art est remarquable, parce qu’elle a été créée spécifiquement pour la Cour, se voulant le reflet de l’histoire derrière sa création et des valeurs qu’elle représente. » La Présidente a également rappelé qu’en tant que premier État partie au Statut de Rome, le Sénégal a été « un pilier dans le soutien de la communauté internationale à la CPI » et « a fait preuve de fermeté dans sa défense du Statut de Rome et des principes que le Statut consacre. »

Depuis son déménagement dans ses nouveaux locaux permanents en décembre 2015, la CPI a reçu des œuvres d'art des gouvernements de la Corée, du Japon, du Liechtenstein, de la Slovénie et de la Tunisie, représentant leur patrimoine culturel et reflétant le mandat de la Cour.

Source : icc-cpi.int

Read 917 times Last modified on vendredi, 17 février 2017 14:44