Douanes ivoiriennes: "Bilan positif" pour le Synaadci

Les membres et sympathisants du Synaadci se sont mobilisu00e9s au cours de la rencontre statutaire.
Les membres et sympathisants du Synaadci se sont mobilisu00e9s au cours de la rencontre statutaire.
Les membres et sympathisants du Synaadci se sont mobilisu00e9s au cours de la rencontre statutaire.

Douanes ivoiriennes: "Bilan positif" pour le Synaadci

L'adhésion du Synaadci à la centrale syndicale humanisme, la création d’un cadre de rencontre et d’échanges avec la direction générale des douanes, la levée des 10 ans d’ancienneté exigée pour le concours professionnel et la correction portant sur l’indice de recrutement qui passe de 360 à 370 conformément au décret de la Fonction publique. Ce sont là autant de bons points à mettre au compte des acquis du Syndicat national des agents actifs des douanes de Côte d’Ivoire (Synaadci). 

Coulibaly Doulourou Moussa, secrétaire général du Syndicat national des agents actifs des douanes de Côte d’Ivoire (Synaadci), a présenté le bilan de sa première année d’exercice le samedi 2 novembre dernier au siège du syndicat sis à Adjamé, au cours d’une assemblée générale ordinaire. Il a été élu pour un mandat de 3 ans renouvelable, il a présenté le bilan de sa première année d’exercice.

La question du retard de paiement des primes a été réglée,  toujours grâce au dynamisme du secrétaire général. 

« Avec l'intersyndicale des agents des Douanes de Côte d'Ivoire (Isadci),  nous  nous sommes inscrits dans la démarche qualité syndicale. Ce qui a abouti à la création d’un cadre de rencontre et d’échanges avec la direction générale des douanes. Nous saluons le premier responsable, le général Alphonse Da Pierre qui privilégie les négociations, le dialogue et l’écoute ayant abouti à la prise en compte de nos préoccupations », s’est félicité le syndicaliste Coulibaly Doulourou Moussa.

A cela s’ajoute la participation, à plusieurs rencontres de haut niveau, du secrétaire général du Synaadci.  Ainsi du 18 juin au 21 juillet 2018, il a pris part au dialogue social organisé par le ministère de  l’Emploi et de la protection sociale. Pour la capitalisation des acquis de lutte, le Synaadci a annoncé l’implantation des coordinations et la formation de ses membres.

«Nous prônons l’excellence dans l’accomplissement de nos tâches. Nous devons être des modèles au travail», s'est engagé Coulibaly Doulourou Moussa. 

Isabelle Somian
isabelle.somian@fratmat.info

 

LES + POPULAIRES

Covid-19 : Dure, dure la vie des étudiants handicapés en cité universitaire Yopougon : Un véhicule de la gendarmerie incendié par des individus non identifiés (Communiqué) Poursuite de la sensibilisation contre le Covid-19: Les journalistes scientifiques appelés à livrer de nouveaux messages