Tengréla: L’abandon de l’école, les grossesses en milieu scolaire au cœur d’une réunion à Kanakono

Tengréla: L’abandon de l’école, les grossesses en milieu scolaire au cœur d’une réunion à Kanakono

Aussi les participants ont tenu à faire des propositions pour les éradiquer ou à les réduire de façon drastique. Placée sous le thème : « Harmonisation des points autour de l’apprenant pour une formation adéquate de qualité au cours de l’année scolaire en cours, en vue de meilleurs résultats aux examens scolaires de fin d’année 2019-2020 », cette réunion a donné l’occasion à Brou Anguy Frédéric, directeur de l’établissement secondaire privé de révéler que 110 élèves en classe de 6è et de seconde ont été affectés par l’Etat venant de divers horizons de la Côte d’Ivoire.

S’exprimant, Traoré Nirbekon, fondateur dudit établissement, a souligné que ces enfants n’ayant pas de tuteurs dans les localités où ils ont été affectés, sont livrés à eux-mêmes. « Ils se prennent souvent en charge dans des conditions difficiles. Cette situation est encore plus pénible pour les jeunes filles exposées à toutes sortes de vices », a-t-il souligné. Beaucoup d’entre eux, a-t-il regretté, finissent par abandonner l’école et s’adonner pour les garçons à la drogue, à l’alcool, au banditisme, etc. Quant aux jeunes filles, a-t-il dit, elles prennent des grossesses précoces, se livrent à la prostitution, etc.

Pour un meilleur suivi de leurs progénitures, les enseignants ont souhaité une implication de plus en plus grande des parents dans leur parcours scolaire. Pour lutter contre ces vices, ils ont invité les parents à se déplacer pour voir dans quelles conditions leurs enfants sont logés.

« Nous avons constaté que quand les enfants bénéficient d’un bon encadrement, les bons résultats scolaires suivent », a indiqué le fondateur du collège moderne privé, Traoré Nirbekon. Aussi a-t-il pris l’exemple des ministres Kandia Kamara et Mariatou Koné, toutes deux de la région de la Bagoué qui sont des modèles de réussite pour toutes les jeunes filles de cette région.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL

   

 

 

 

LES + POPULAIRES

Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence Sécurité : Il n'y a pas eu d'attaque à Kafolo Covid-19 : Le coût du test PCR baisse de 50 000f à 25 000 Fcfa