Bingerville : Le conseil municipal honore l’ex-maire Jeanne Batlo Aka

Une vue du bu00e2timent principal du foyer des jeunes abritant la salle Aka Jeanne Batlo
Une vue du bu00e2timent principal du foyer des jeunes abritant la salle Aka Jeanne Batlo
Une vue du bu00e2timent principal du foyer des jeunes abritant la salle Aka Jeanne Batlo

Bingerville : Le conseil municipal honore l’ex-maire Jeanne Batlo Aka

Aujourd'hui à la retraite, cette enseignante qui a dirigé le lycée de jeunes filles de la localité, fut en effet, la deuxième personnalité à occuper la fonction de maire de cette ville historique. Et cela, de 1990 à 2000, en remplacement d'Étienne Ahin qui avait été élu en 1985.

C'est pour avoir insufflé le développement de cette cité, que le député-maire et son conseil municipal ont honoré cette pionnière. Ils ont notamment baptisé la grande salle de réunion du foyer des jeunes, ''Salle Aka Jeanne Batlo''. ''Merci maman de nous avoir encadrés. Nous avons été inspirés par ton engagement pour Bingerville'', s'est justifié l'actuel premier magistrat de cette commune. Avant de faire visiter ses nouveaux bureaux à cette grande dame, par ailleurs faite maire honoraire par ce conseil municipal.

Avant de lui montrer en prime, un véhicule Suv à elle offerte par ses filleuls. Étreinte d'émotion, la nouvelle maire honoraire de Bingerville a laissé couler une larme. ''Je suis très émue. Merci infiniment de m'honorer'', déclara-t-elle en substance.

Rappelons que lors de sa mandature, Aka Jeanne Batlo à réaliser entre autres, la nouvelle gare routière, le bitumage de la voie et suscité le baptême du lycée de jeunes filles, devenu lycée Mamie Houphouët Fêtai, du nom de la sœur aînée de feu Félix Houphouët Boigny père fondateur de la république de Côte d'Ivoire.

MF