Situation politique: Anne Ouloto échange avec l'ambassadeur de Grande-Bretagne

Anne Du00e9siru00e9e Ouloto u00e9changeant avec lu2019ambassadeur de la Grande- Bretagne, Josephine Gauld.
Anne Du00e9siru00e9e Ouloto u00e9changeant avec lu2019ambassadeur de la Grande- Bretagne, Josephine Gauld.
Anne Du00e9siru00e9e Ouloto u00e9changeant avec lu2019ambassadeur de la Grande- Bretagne, Josephine Gauld.

Situation politique: Anne Ouloto échange avec l'ambassadeur de Grande-Bretagne

Au cours de cet entretien, dans les locaux de l’ambassade britannique à Cocody, plusieurs points ont été abordés par les deux personnalités. Au nombre de ceux-ci, la situation sociopolitique du pays.

En effet, la Côte d’Ivoire se prépare à aller aux élections en 2020. Les états-majors de la formation politique au pouvoir sont en ordre de bataille pour investir le terrain. L’opposition donne aussi de la voix pour mobiliser ses militants.  C’est pour certainement éviter une crispation du climat social et politique que la diplomate britannique s’est entretenue avec Anne Désirée Ouloto, haut cadre du Rhdp.

Les sujets relatifs à la reprise du dialogue politique pour la nouvelle Commission électorale indépendante (Cei) ont également meublé les discussions. Dans la perspective des échéances électorales à venir, relevons-le, l’institution en charge d’organiser les élections en Côte d’Ivoire a été reformée. Le projet de loi a même été voté par les deux Chambres du Parlement, avant d’être promulgué par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Le Pdci-Rda et des formations politiques de l’opposition avaient boycotté les rencontres ayant abouti à la recomposition de la Cei. Mais dans le souci de faire l’unanimité autour de cette institution, le gouvernement avait engagé à nouveau les discussions avec  ces partis politiques contestataires.  Anne Ouloto a donc profité de cette consultation, pour assurer Josephine Gauld de l’engagement des autorités ivoiriennes, notamment du Président de la République, à continuer d’œuvrer à assurer un climat de quiétude aux populations.

Anne Ouloto, par ce genre de rencontres, entend ainsi créer une plateforme de proximité avec l’ensemble des acteurs internationaux pour le compte du Rhdp, dont le président est le Chef de l’État, Alassane Ouattara et le président du directoire, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Les deux personnalités se sont engagées à se retrouver pour des consultations dont l’objectif viserait à enrichir encore plus la coopération ivoiro-britannique.

SAINT-TRA BI

LES + POPULAIRES

Lutte contre le coronavirus : La viande de brousse toujours consommée à l'ouest Coronavirus: Pourquoi il faut respecter l’isolement d’Abidjan Lutte contre le Covid-19 : Une brasserie offre 4000 bouteilles d’eau au Gspm et aux bénévoles de 1er secours