Littérature : L’ouvrage ‘‘Le sentier de la fortune’’ dédicacé

Littérature : L’ouvrage ‘‘Le sentier de la fortune’’ dédicacé

 «Cette œuvre consacre l’aboutissement de mes interrogations pendant la période de mon adolescence, et le regard que j’avais sur mon environnement immédiat», a expliqué l’auteur. Il s’agit, selon lui, d’un voyage dans le passé de l’Afrique. Un périple à travers les préjugés de ce beau continent, ses superstitions et son ambition de vouloir sortir indemne des luttes et conflits sociaux, auxquels ses enfants ne peuvent se soustraire. L’œuvre est parue en 2019 aux éditions ‘’Plume habile’’. Elle comporte 256 pages et 14 nouvelles. Ces nouvelles sont toutes introduites par de la poésie.

 Ce recueil de nouvelles cible prioritairement les élèves et étudiants, à en croire l’auteur. «J’ai donc opté pour la nouvelle, pour la simplicité d’approche et l’accessibilité de ce genre littéraire». Quant au titre de l’œuvre ‘‘le sentier de la fortune’’, Kahou Touré dit avoir fait ce choix à dessein pour inciter les jeunes au travail. Mais surtout, poursuit-il, pour les inviter à se détourner des autoroutes de la facilité et des raccourcis dans la vie. Divers sujets sont abordés à travers ces 14 nouvelles. Des sujets tabous tels que l’inceste, aux valeurs telles que le travail, en passant par la religion, le mariage mixte ou encore le ‘zamou’ (terme en vogue pour désigner le sacrifice et les pactes effectués pour accéder à la richesse rapidement), pour ne citer que ces thèmes.

 Ce livre séduit aussi par la panoplie de proverbes africains qu’il comporte. Une démarche littéraire qui confère à cette publication profondeur, richesse, et surtout sagesse. La première de couverture montre les gratte-ciel de la ville d’Abidjan en blanc et noir, ainsi qu’une ancienne version du billet de dix mille FCfa. «J’ai voulu que l’on se rappelle du bon vieux temps. Et c’est une façon pour moi de mettre à l’index l’Afrique d’aujourd’hui. Celle qui se caractérise par la perte des valeurs de ses enfants, par la désacralisation et la mauvaise influence de la culture occidentale», a-t-il laissé entendre. Kahou Touré, aussi connu sous le pseudonyme Master Kay, est né au crépuscule des années soixante. Il a à son actif plusieurs ouvrages, et a obtenu de nombreuses distinctions et prix littéraires.

DRAMOUS YÉTI

 

 

LES + POPULAIRES

Décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly : La réaction de la CGECI Libération des voies de passage des eaux de drainage: Anne Ouloto veut des solutions définitives pour Allabra, Bonoumin et Palmeraie Examen du Bepc 2020 : Les mesures barrières renforcées pour l’épreuve orale