Lutte contre le diabète : Abidjan fait bloc contre la progression de la maladie chez l’enfant

Le ministre Alain-Richard Donwahi a participu00e9 activement u00e0 la deuxiu00e8me u00e9dition de Sport en folie qui a enregistru00e9 la participation de plus de 1500 personnes
Le ministre Alain-Richard Donwahi a participu00e9 activement u00e0 la deuxiu00e8me u00e9dition de Sport en folie qui a enregistru00e9 la participation de plus de 1500 personnes
Le ministre Alain-Richard Donwahi a participu00e9 activement u00e0 la deuxiu00e8me u00e9dition de Sport en folie qui a enregistru00e9 la participation de plus de 1500 personnes

Lutte contre le diabète : Abidjan fait bloc contre la progression de la maladie chez l’enfant

Tels sont, entre autres, les principaux objectifs que visait la deuxième édition de l’événement Sport en folie, qui s’est tenue durant toute la journée du 17 août, à l’Ivoire Golf Club sis à la Riviera Golf.

Pour cette édition qui a été parrainée par le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi, ce sont plus de 1500 participants qui ont été enregistrés selon Hermann Aman, le chef de la communication de la fondation Célia Assié Coulibaly Aman qui organise l’événement. Pour le parrain, « le sport reste un moyen de lutte contre le diabète. Il est   accessible à tous et quel que soit l’âge. ».

Le taux de prévalence du diabète en Côte d’Ivoire, selon le Programme national de lutte contre les maladies métaboliques, est de 6,2% soit plus de 700 000 personnes atteintes. Un taux de prévalence nationale qui, selon le ministre Donwahi, démontre que le diabète est un vrai problème de santé. Au niveau mondial, les statistiques sont toutes aussi effrayantes. L’Organisation mondiale de la santé (Oms) indique, pour sa part, que d’ici  2030, le diabète sera la 7e cause de décès dans le monde.

« Cependant, nous pouvons freiner cette maladie, voire l’éradiquer. Nous devons y faire face avec fermeté », recommande Alain-Richard Donwahi, au cours de ce  panel dont le thème principal de l’édition est : « Ensemble pour lutter contre le diabète chez l’enfant ». Il a profité de l’occasion pour lancer un appel : « nous devons encourager le dépistage du diabète autour de nous et participer effectivement à la réalisation de ces opérations dans les zones à fortes densités de populations démunies, en donnant les moyens de se procurer le matériel. Notre contribution matérielle et financière est nécessaire et primordiale ».

FAUSTIN EHOUMAN

 

LES + POPULAIRES

Lutte contre le coronavirus : Le Chu de Treichville reçoit 15 respirateurs Coronavirus : La mairie d'Attécoubé affiche une vigilance et une intransigeance sur le respect des mesures barrières Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021 : Voici les nouvelles dates des compositions