Education-Formation: La redynamisation de l’administration scolaire au menu

Education-Formation: La redynamisation de l’administration scolaire au menu

Pour cela, elle a organisé, le 24 juillet, une journée d’échange avec les syndicats au Centre national de matériels scientifiques sis à Cocody. Objectif : requérir leur adhésion avant d’entamer la phase pilote du contrat d’objectifs et de performance (Cqp). Ce nouveau mode de gestion basé sur la contractualisation privilégie l’approche participative des acteurs du système éducatif.

Selon Ibrahima Kourouma, coordonnateur général de l’inspection générale, ce nouveau mode qui vise à obtenir de bons résultats scolaires est un moyen de modernisation des structures du secteur éducation-formation. Selon lui, il met en lumière le sens de la responsabilité afin que la hiérarchie et la base, dans une synergie d’action, soient tournées vers l’excellence tous azimuts.

Quant à Koné Raoul, directeur de cabinet adjoint du ministère de l’éducation nationale, il a, pour sa part, affirmé que le contrat d’objectifs et de performance est un outil essentiel pour redynamiser le mode de gouvernance. Quatorze directions régionales de l’éducation nationale, dix cafop, treize établissements scolaires sont, entre autres, les structures concernées par cette phase pilote qui durera deux ans.

C. Dallet

LES + POPULAIRES

Coronavirus : Le Conseil National de Sécurité proroge l’état d’urgence jusqu’au 14 juin 2020 Lutte contre la maladie à coronavirus : L’isolement du Grand Abidjan reste en vigueur Mise en liberté provisoire de Gbagbo et Goudé : La CPI modifie les conditions