Bouna: Un individu prend six mois de prison pour la destruction d’un abri de jeux vidéos

La maison d'arru00eat et de correction de Bouna
La maison d'arru00eat et de correction de Bouna
La maison d'arru00eat et de correction de Bouna

Bouna: Un individu prend six mois de prison pour la destruction d’un abri de jeux vidéos

Les faits remontent au 27 juin. Dah Sansan Valentin débarque chez l’un de ses amis Kambou Marc, propriétaire d’une baraque dans laquelle de nombreux jeunes et adolescents, ses clients en général, s’adonnent à des jeux vidéos.

Prétextant une faim, Dah Valentin plaide auprès de son ami pour l’obtention de la somme de 500 francs CFA en vue de s’acheter de quoi manger. Ce que lui offre son ami Marc. Cette somme, une fois obtenue, Dah Valentin se dirige vers la sortie de la ville sous des anacardiers.

Une heure plus tard, il revient sur les lieux de travail de Kambou, cette fois, tout métamorphosé. Les yeux rougis, la langue lourde, il est muni d’un couteau. Les clients à sa vue, décampent tous. Marc son ami, resté seul sur les lieux, tente de savoir ce qui lui arrive.

Mais M. Dah, devenu agressif et incontrôlable, se lance à sa poursuite. Celui-ci ayant réussi à prendre la fuite, sa baraque est saccagée et complètement anéantie par Dah Valentin. Deux jours après son forfait, il est épinglé par la police à son domicile.

Au tribunal, il a avoué avoir agi sous l’effet de stupéfiants et dit avoir aujourd’hui des remords pour son ami à qui il demande pardon. Dah Valentin a été condamné à six mois de prison ferme avec une amende de 50 000  francs CFA.

(AIP)

LES + POPULAIRES

Covid19: Marcory est désormais la commune la plus infectée COVID-19/Grand Abidjan : Le commissaire Charlemagne Bleu exhorte les populations à emprunter les voies officielles de sortie et d’accès Coronavirus : Les ministères de la Santé et de la Recherche scientifique équipés en matériels informatiques