En visite chez le Mogho Naaba Bâongo: Amoa Urbain prône le pardon et la réconciliation

En visite chez le Mogho Naaba Bâongo: Amoa Urbain prône le pardon et la réconciliation

«Je voudrais exhorter mes frères ivoiriens et ceux du Faso à la paix et à la réconciliation, afin que ces deux peuples désarment la violence verbale en pratiquant l'élégance langagière, qu'ils désarment aussi leur cœur en se  pardonnant pour oublier progressivement le mal fait aux uns et autres», a-t-il déclaré, samedi dernier, à la faveur d’une cérémonie de dédicace de son recueil de poèmes intitulé "Le Soleil Éclatant", Palais royal "Panghin" de Ouaga.

Pour l’hôte du Mogho Naaba Bâongo, s’il est vrai que les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont aujourd’hui au beau fixe, il reste que «l’histoire des deux pays frères, unis par l'histoire et des liens fraternels séculiers», a longtemps été secouée par des tensions, des affrontements fratricides et «des conflits communautaires».  

Homme de lettres, enseignant et chercheur, spécialiste des questions de royauté en Afrique, Amoa Urbain a souhaité aussi que «le Mogho Naaba Bâongo puisse offrir davantage de textes poético-philosophiques aux futures générations, pour que naisse en Afrique une nouvelle race de chefs dits traditionnels, afin de constituer au cœur des États modernes, une chefferie rationnelle et éclairée, nourrie de l’expérience des anciens, doublée de grandes compétences professionnelles et humaines».

Depuis trois jours, le Pr Amoa Urbain séjourne au pays des "hommes intègres’’ sur invitation de sa majesté Mogho Naaba Bâongo, pour présenter son livre poétique et philosophique au public.

MARCEL APPENA

 

LES + POPULAIRES

Covid19: Marcory est désormais la commune la plus infectée COVID-19/Grand Abidjan : Le commissaire Charlemagne Bleu exhorte les populations à emprunter les voies officielles de sortie et d’accès Coronavirus : Les ministères de la Santé et de la Recherche scientifique équipés en matériels informatiques