Networking RH Eurocham: Le recrutement et la gestion des talents au menu de la 4e édition

Marc Alberola, DG et administrateur gu00e9nu00e9ral du groupe Eranove, pru00e9sident de la Chambre de Commerce europu00e9enne en Cu00f4te du2019Ivoire
Marc Alberola, DG et administrateur gu00e9nu00e9ral du groupe Eranove, pru00e9sident de la Chambre de Commerce europu00e9enne en Cu00f4te du2019Ivoire
Marc Alberola, DG et administrateur gu00e9nu00e9ral du groupe Eranove, pru00e9sident de la Chambre de Commerce europu00e9enne en Cu00f4te du2019Ivoire

Networking RH Eurocham: Le recrutement et la gestion des talents au menu de la 4e édition

Attirer, valoriser et fidéliser les meilleurs «têtes» en termes de ressources humaines, telle était la préoccupation majeure au cœur du networking RH, organisé le 13 juin 2019, par la Chambre européenne en Côte d'Ivoire (Eurocham), à l’hôtel Tiama, à Abidjan-Plateau. A sa quatrième édition, cette plateforme d’échanges et de réseautage n’a pas failli à sa tradition d'attirer du beau monde, spécialiste, pour la plupart, en gestion des ressources humaines.

Ahmed Adama Traoré, directeur RH et compétences à l’Ansut (Agence nationale du service universel des télécommunications / Tic) en fait partie. Il a d’ailleurs eu l’insigne honneur d’ouvrir la série des intervenants. Autour du thème central, il a articulé son intervention autour de quatre axes principaux, en précisant d’emblée que le processus de recrutement ne peut se faire pas ex-nihilo. Bien au contraire, a-t-il fait savoir, il obéit à un contexte et à des enjeux précis.

En outre, s’il admet que «chasser des têtes» s’inscrit dans le droit fil de la stratégie des entreprises, il reste que le challenge, c’est d’arriver à les fidéliser, à les maintenir. Il préconise de ce fait, «un mode de management adapté avec un leadership fort et inspirant: impliquer, former, s'adapter aux individus». Mais ce n’est pas tout ! Doit en effet suivre «une politique de motivation engageante : reconnaître et valoriser, une rémunération adaptée, un plan de carrière personnalisé, etc.», a-t-il indiqué.

Thierry Colatrella est le président de la Commission éducation-formation à Eurocham. Pour sa part, «proposer des plans de carrières, faire participer les travailleurs aux décisions, dialoguer en permanence avec eux » en développant «le travail collaboratif » constituent la trame des actions à entreprendre pour fidéliser au mieux les talents au sein de toutes les organisations qui les emploient.

Est aussi intervenue Marie-France Adjo, responsable RH de la structure Webhelp («entreprise française d'externalisation de la gestion de l'expérience client »). En partageant son expérience sur la question, elle a mis un point d’honneur à montrer que «chez Webhelp, le collaborateur est acteur de son développement professionnel. Il se doit d’identifier les compétences nécessaires à son évolution professionnelle. L’entreprise met à sa disposition différents outils et leviers pour se développer».

MARCEL APPENA
marcel.appena@fratmat.info