Développement: Le président de ‘’La nouvelle Côte d’Ivoire’’, a animé un meeting à M’Bahiakro

Gnamien Konan, le pru00e9sident du parti ''La nouvelle Cu00f4te d'Ivoire''
Gnamien Konan, le pru00e9sident du parti ''La nouvelle Cu00f4te d'Ivoire''
Gnamien Konan, le pru00e9sident du parti ''La nouvelle Cu00f4te d'Ivoire''

Développement: Le président de ‘’La nouvelle Côte d’Ivoire’’, a animé un meeting à M’Bahiakro

Le président du parti ‘’La nouvelle Côte d’Ivoire’’, Gnamien Konan, a animé, récemment, un meeting à M’Bahiakro au cours duquel il a partagé avec les populations locales sa vision pour diriger la Côte d’Ivoire.

Aux différentes couches socioprofessionnelles venues échanger avec lui, il a révélé, jeudi, sa volonté de révolutionner le système éducatif en mettant au premier plan la formation professionnelle. Pour lui, si un pays comme la Corée du Sud est aujourd’hui 40 fois plus riche que la Côte d’Ivoire, c’est parce que l’éducation et la formation professionnelle occupent une place de choix dans sa gouvernance.

L’ex-ministre de la Fonction publique a indiqué qu’il entend orienter sa politique sur la formation des jeunes pour qu’ils arrivent à transformer les matières premières, à fabriquer sur place tout ce dont la population a besoin au quotidien : les habits, les chaussures et autres. Il reste persuadé que cela contribuera à résorber considérablement le chômage.

Il entend aussi mettre fin à l’importation du riz, cette denrée qui a coûté 385 milliards de FCfa au pays en 2018. Il compte, dans ce sens, encourager la production locale en quantité suffisante.

L’autre point au cœur du projet de gouvernement de « La nouvelle Côte d’Ivoire », c’est la lutte contre la corruption qui, selon Gnamien Konan, coûte au moins 3 000 milliards de FCfa par an au pays. Il a affiché, devant son auditoire, sa ferme volonté d’enrayer ce mal.

Pour lui, c’est le programme de gouvernement de son parti qui permettra à la Côte d’Ivoire d’amorcer son développement. Il a donc demandé aux populations de M’Bahiakro de l’accompagner à l’élection présidentielle de 2020 où il projette de se présenter comme candidat.

(AIP)

 

LES + POPULAIRES

Autonomisation de la femme/Phase 2 du projet Swedd : Mariatou Koné obtient le financement de la banque mondiale Solidarité Covid-19 : La banque mondiale se félicite de la gestion du ministère de la solidarité Covid-19 : Le colonel-major Touré Hervé (Vetcho) offre 1000 cache-nez aux établissements scolaires de Katiola