Sportivement: Débattre dans la paix et la convivialité

Sportivement: Débattre dans la paix et la convivialité

La bonne nouvelle a été donnée par Armand Gohourou, son porte-parole, au sortir d’un conclave, samedi. « De façon unanime, nous avons décidé de prendre part à cette Ago, le 25 mai, à Yamoussoukro », a-t-il soutenu.

La tension était très vive l’année dernière et le GX avait boycotté le conclave de la faitière. Prétextant que la Fédération était dans l’illégalité. Mais, cette-fois-ci, les dissidents ont mis un peu d’eau dans leur vin et ont compris que la politique de la chaise vide, n’est pas la meilleure façon d’exprimer son mécontentement.

L’Assemblée générale est la tribune la mieux indiquée pour se parler franchement et faire de propositions qui puissent faire avancer le football ivoirien. A quelques semaines de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) en Egypte, le sport-roi de Côte d’Ivoire a besoin de quiétude.

A notre humble avis, il est grand temps que Fif et dirigeants de club qui fournissent les joueurs à l’équipe nationale, quelles que soient leurs divergences de vue, taisent donc leurs querelles intestines pour accompagner, dans la fraternité, leurs « enfants », au pays des Pyramides. Où aura lieu la grand-messe continentale. Il faut privilégier l’intérieur supérieur de la nation à l’intérêt personnel.

Samedi donc, dans le village natal du père de la nation, l’on souhaite vivement que les deux parties fassent preuve de sagesse et débattent dans la convivialité et la fraternité vraie. Il faut confondre ces « fossoyeurs » tapis dans l’ombre. C’est une prière.

JEAN-BAPTISTE BEHI      

 

     

 

LES + POPULAIRES

Lutte contre le coronavirus : Le Chu de Treichville reçoit 15 respirateurs Coronavirus : La mairie d'Attécoubé affiche une vigilance et une intransigeance sur le respect des mesures barrières Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021 : Voici les nouvelles dates des compositions