Formation professionnelle: Joël N’Guessan annonce la réhabilitation de la Maison de l’Apprenti de Grand-Bassam

Formation professionnelle: Joël N’Guessan annonce la réhabilitation de la Maison de l’Apprenti de Grand-Bassam

La promesse a été faite ce jeudi 25 avril, par le président du conseil de gestion du Fonds de développement de formation professionnelle (Fdfp), Joël N’Guessan, à l’issue d’une visite de terrain dans cette école de formation professionnelle, plongée depuis plus de 5 ans, dans une léthargie et une lourdeur administrative, qui empêche son développement.

L’ex-ministre avait à ses côtés Barry-Battesti Léonid, secrétaire général du Fdfp et par ailleurs chef de service de la Magb. « La Maison de l’apprenti de Grand-Bassam sera bientôt réhabilitée, équipée et mise à la disposition des bénéficiaires. Elle connaîtra un nouvel essor », a-t-il promis.

Cette visite, faut-il souligner, avait pour but de faire l’état des lieux de ce centre de formation, d’identifier ses difficultés, recueillir ses besoins et corriger ses dysfonctionnements afin de le redynamiser et lui permettre de retrouver son niveau d’activités initial.

Pour vite accomplir cette mission, le président du conseil de gestion du Fdfp compte mettre en place un programme d’urgence de réhabilitation et d’équipement de ce centre.

Pour lui, « c’est parce qu’il n’y avait pas les hommes qu’il faut, à la place qu’il faut, que ce centre est resté dans cet état de stagnation ». Ajoutant que « le manque de vision » a également contribué fortement à amenuiser les activités de la Magb.

Joël N’Guessan envisage par ailleurs d’engager le Fdfp dans des partenariats qui  permettront d’aider les tutelles technique et financière du fonds à réhabiliter et à équiper les différentes antennes du Fdfp implantées à Grand-Bassam, Abengourou, Bouaké, Daloa, Korhogo et San Pedro, également en difficulté. « Ce n’est pas normal que de telles structures soient laissées dans une telle léthargie. Il faut faire revivre ces maisons le plus tôt possible », a-t-il insisté.

Il a aussi salué le courage et la détermination du secrétaire général Barry-Battesti Léonid par ailleurs chef de service de cette école et des agents qui, malgré les difficultés, ont su sauver la Magb du délabrement. Il les a remerciés pour leur engagement. Avant d’inviter le secrétaire général Barry-Battesti à nommer le plus tôt possible son successeur, au sein de l’établissement, afin que les décisions de planification du Fdfp en faveur de la Magb soient mises en œuvre.

Pour sa part, Mme Tadet a, au nom des agents, remercié le Pcg et les membres du conseil de gestion pour avoir répondu avec célérité à l’invitation du chef de service de la Magb. Elle a aussi promis de toujours œuvrer à polir l’image de cette école d’apprentissage.

Située après le village des artisans de la cité balnéaire, la Maison de l’apprenti de Grand-Bassam est sortie de terre en 1998. Elle est implantée sur une superficie de 3,5 hectares. Elle a formé à ce jour, 600 personnes dans différents corps de métier.

CASIMIR DJEZOU

LES + POPULAIRES
Opération ‘‘100.000 dépistés’’ : La Fondation Orange CI apporte son soutien à la Société Ivoirienne de Cardiologie d’Abidjan Environnement : Des foyers améliorés réduisent la consommation de bois Axe Bouna-Doropo: Un car se renverse à Bromakoté, plusieurs victimes