Côte d’Ivoire/Défense : Pourquoi les militaires français sont souvent à Lomo Nord

Côte d’Ivoire/Défense : Pourquoi les militaires français sont souvent à Lomo Nord

Ces campagnes de tirs, se font souvent à la demande des Forces armées de Côte d’Ivoire (Faci) ou en partenariat avec elles. « Nous avons un partenariat militaire opérationnel avec les Faci qui consiste à répondre à leur demande. Sur le camp, on a des militaire Faci en formation ou en activité avec nous quasiment tous les jours. On a aussi beaucoup de sorties de terrains, notamment dans la zone de Lomo, parce qu’il y a un complexe qui est très intéressant pour les tirs », explique le colonel Philippe du Chaxel, commandant des Ffci.

Il faut savoir que la Côte d’Ivoire ne dispose pas d’assez de zones de tirs, en dehors du camp d’entraînement commando d’Akandjé à Bingerville. Une zone dont la capacité est d’ailleurs limitée. Dans le cadre de leurs activités « civilo-militaires », les troupes françaises refont beaucoup de pistes autour de Lomo nord, de manière que leur passage bénéficie aux populations de la zone.

Benoît HILI

LES + POPULAIRES

Danho Paulin: «Il ne faut pas interpréter les mesures d’allègement comme un retour tranquille à la normale» Formation par le e-learning : L’Ambassade d’Israël et la Chaire Unesco s’unissent Cepe, Bepc, Bac, Cafop/Session 2020 : Tout sur les dispositions et le réaménagement du calendrier