Mobile money: Les tarifs toujours en hausse, malgré l’interpellation de l’Artci

Les trois maisons de tu00e9lu00e9phonie mobile ont procu00e9du00e9 u00e0 l'augmentation des tarifs sur les transsactions sur le mobile.
Les trois maisons de tu00e9lu00e9phonie mobile ont procu00e9du00e9 u00e0 l'augmentation des tarifs sur les transsactions sur le mobile.
Les trois maisons de tu00e9lu00e9phonie mobile ont procu00e9du00e9 u00e0 l'augmentation des tarifs sur les transsactions sur le mobile.

Mobile money: Les tarifs toujours en hausse, malgré l’interpellation de l’Artci

Les nouveaux tarifs des transferts d’argent tels que décidés par les entreprises de télécommunications exerçant en Côte d’Ivoire, sont restés tels, malgré l’injonction de l’autorité de régulation. On se rend, en effet, compte de cet état de fait, aussi bien au niveau du transfert d’argent que du paiement des factures, via le mobile. 

Or, le 26 février 2019, quelques jours après la mise en application de ces tarifs, l’Artci avait haussé le ton. « Les nouveaux tarifs constatés à ce jour sur les services de transferts d’argent via mobile n’ont pas fait l’objet de communication préalable à l’Artci. Par conséquent, l’Artci exige de tous les opérateurs de téléphonie mobile l’arrêt immédiat de leur application », avait ordonné le gendarme du secteur.

Bien avant, les opérateurs de mobile avaient annoncé une hausse de 7,2% sur les tarifications du mobile money. Comme argument, ces maisons avaient avancé une nouvelle taxation au niveau des impôts. 

Avant l’Artci, les impôts et le gouvernement avaient condamné cette augmentation. Malgré ces différentes interpellations, force est de constater qu’aujourd’hui encore, ces tarifs n’ont pas encore été réduits au grand dam des consommateurs.

MARCEL APPENA
marcel.appena@fratmat.info

LES + POPULAIRES

Lutte contre le grand banditisme : Kouyaté Youssouf renforce le dispositif de sécurité dans des villes de l’intérieur du pays Assemblée générale annuelle : La Convention de la société civile fait son bilan Fonction publique/Recrutement de personnes en situation de handicap: Le gouvernement autorise une nouvelle vague cette année