Démission de Guillaume Soro: Des Ivoiriens se prononcent sur l’annonce du Chef de l’Etat

Démission de Guillaume Soro: Des Ivoiriens se prononcent sur l’annonce du Chef de l’Etat

Quand certaines personnes estiment que M. Soro est désormais face à une réalité et devra pour ce faire assumer ses choix sans se dérober. D’autres par contre affirment que cette démission ouvre la voie à une recomposition du paysage politique en Côte d’Ivoire.

Célestin Kouadio (Journaliste): "Effectivement j'étais dans la salle quand le Président de la République a tranché sur la question Guillaume Soro, ce lundi. M. Ouattara paraissait agacé par le fait qu'on revienne chaque fois sur le sujet. En annonçant ainsi la "démission" du Président de l’Assemblée nationale, il le limoge en réalité. Du coup, il noie tout effet que pourrait avoir l'annonce de la démission par Guillaume Soro lui-même. Ainsi, le Président Alassane Ouattara montre que c'est toujours lui qui décide. Quant à M. Guillaume Soro, il est désormais face à la réalité d'un face-à-face avec son ex-mentor".

Lossi Désiré (Inspecteur principal de l’éducation): "Entièrement d'accord. Quand ça ne va pas, il faut prendre courageusement ses responsabilités en rendant le tablier. C'est ce que le Président de l’Assemblée nationale a fait finalement".

Traoré Amed (Journaliste): "C'est la confirmation de la rumeur de démission qui courait, je pense. Mais c’est aussi une recomposition du paysage politique".

Médard Koffi (secteur des arts): "Je me prononce rarement sur ce qui est politique... Car, je suis impartial sur ce volet... Et ma vision à moi sur cela, je ne l’extériorise pas".

Propos recueillis par Edouard KOUDOU
edouard.koudou@fratmat.info

 

LES + POPULAIRES

Gbon : Kandia Camara offre une ambulance et un véhicule de commandement au Sous-Préfet. COVID-19/France : le Conseil scientifique appelle à se préparer à un retour du coronavirus à l'automne COVID-19/Djibouti : brusque hausse du taux de positivité (ministère)