Mode/Afrik Fashion 13: L’Afrique et l’Inde nouent le fil de l’essor du prêt-à-porter

Isabelle Anoh, cru00e9atrice et initiatrice de la grand-messe, attend les fu00e9rus de la mode le 17 novembre.
Isabelle Anoh, cru00e9atrice et initiatrice de la grand-messe, attend les fu00e9rus de la mode le 17 novembre.
Isabelle Anoh, cru00e9atrice et initiatrice de la grand-messe, attend les fu00e9rus de la mode le 17 novembre.

Mode/Afrik Fashion 13: L’Afrique et l’Inde nouent le fil de l’essor du prêt-à-porter

Lançant officiellement l’édition 13 de son évènement annuel dédié à la promotion de la mode sous toutes ses coutures, Afrik Fashion, le 9 novembre 2018, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, Isabelle Anoh, la promotrice, révèlera que ledit rendez-vous se tiendra, toujours au Sofitel le samedi 17 novembre. Avec à la clé, une thématique des plus pertinentes pour l’ensemble du secteur de la mode, du textile et de l’habillement.

En effet, selon Isabelle Anoh, communicante et passée aussi  derrière le « T » en tant que créatrice avec son label Missanoh, le thème de l’édition 2018, « La créativité africaine face au défi du prêt-à-porter », devrait permettre à tout l’écosystème de réfléchir à la pérennité et au modèle économique qui sied à tous les acteurs, des créateurs aux consommateurs, en passant par les mannequins, manufacturiers, accessoiristes et autres métiers connexes. L’incidence recherchée étant « d’inciter les créateurs africains à promouvoir une mode africaine durable, compétitive, facile à porter, donc facile vendre, et surtout avec une ouverture sur toutes les bourses », dixit Isabelle Anoh.

Aussi, liant le chic et glamour à l’esprit pragmatique du thème, des défilés haute couture ou sur-mesure qui devraient, dans l’absolu, s’opposer au prêt-à-porter, iriseront le « T » du Sofitel Ivoire. Et cette soirée s’annonce, à maints égards, féérique, quand on jauge la maestria déployée par Masterclays, opérateur lumière, son, back-stage et effets spéciaux. Au nombre des griffes qui présenteront la puissance créatrice de leur savoir-faire haute couture, l’on retient avec un intérêt aiguisé pour la « fée » venue d’Orient, la créatrice Kamilla Bajla  venue de l’Inde.

Ses pairs africains (e) s, Grace Wallace du Togo, Lolo Andoche du Bénin, Nabou Fall du Sénégal, Partick Assante du Ghana, Gretat Marat  du Gabon, Mariétou Diakhité du Mali, feront, tout aussi, voyagé les férus de la mode dans un univers enchanté. Et ce, au diapason des créateurs hôtes, Alpha Doumbia, Arlette Konan de la marque Arlett, Adji Diallo de Adji Style, Patricia Waota du label K-Yélé, Ella Assoumou qui est la styliste proposée par l’Association des créateurs de mode de Côte d’Ivoire (Acmci), Ibrahim Fernandez, La marque Gris-gris. Et Pathé O, l’ombre tutélaire d’Afrik Fashion.

Faut-il le noter, l’évènement qui est inscrit à leurs agendas annuels respectifs, est placé sous le co-parrainage des ministères de la Culture et de la Francophonie, du Tourisme et des Loisirs qui en sont les ministères de tutelle.

REMI COULIBALY

LES + POPULAIRES

Yopougon/Cancers de la femme : Les shunamites accentuent la lutte Accès au Droit : L’Ong IADA compte accentuer la formation au cours de ses activités 2021 Point de la situation de la COVID-19 : 153 nouveaux cas positifs, 85 guéris et 2 décès enregistrés, ce samedi