Festival Le Moussem de Tan-Tan : À la découverte du Sud-ouest marocain et du Sahara atlantique

Entre du00e9clamations pou00e9tiques, partitions musicales et artisanat, les festivaliers du00e9couvriront les fantasias u00e9questres u00e0 Tan-Tan.
Entre du00e9clamations pou00e9tiques, partitions musicales et artisanat, les festivaliers du00e9couvriront les fantasias u00e9questres u00e0 Tan-Tan.
Entre du00e9clamations pou00e9tiques, partitions musicales et artisanat, les festivaliers du00e9couvriront les fantasias u00e9questres u00e0 Tan-Tan.

Festival Le Moussem de Tan-Tan : À la découverte du Sud-ouest marocain et du Sahara atlantique

Festival Le Moussem de Tan-Tan : À la découverte du Sud-ouest marocain et du Sahara atlantique

Du 4 au 9 juillet, la région du Royaume chérifien abritera la 14e édition de son rassemblement consacré à la promotion de son patrimoine immatériel.

Le Moussem de Tan-Tan (ville et chef-lieu de région éponyme du Sud-ouest du Maroc), classé « chef d’œuvre du Patrimoine oral et immatériel mondial » par l’Unesco, depuis 2005, rassemble chaque année les tribus nomades du Sahara. Pour la 14e édition qui se tiendra du 4 au 9 juillet, sous le Haut-patronage de Sa majesté le Roi Mohammed VI, c’est la Chine qui est le pays invité d’honneur.

La Côte d’Ivoire et le Sénégal, étant les nations africaines invitées spéciales,  mais aussi les Emirats arabes unis, via leurs offices du tourisme, à l’invitation de l’Office national marocain du tourisme (Onmt). Dont le délégué général pour l’Afrique, Imane Jalal, a explicité les contours à la faveur de la Réunion préparatoire à la mise sur pied de l’Association des offices nationaux du tourisme d’Afrique (Aont), le week-end dernier, au complexe hôtelier Le Wafou d’Abidjan.

Le Moussem de Tan-Tan, faut-il le noter, un évènement organisé par la Fondation Almouggar, se tiendra, cette année, sous le signe et la thématique de «Le Moussem de Tan-Tan, un facteur de rayonnement de la culture hassanie».

Patrimoine hassani : poésie, musique, artisanat, chevaux, dromadaires…

Le programme de cette 14e édition prévoit diverses activités patrimoniales, culturelles, sportives, artistiques et socio-économiques. Au menu de cet évènement, inscrit également en 2008 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, l’installation de tentes thématiques et l’organisation de spectacles folkloriques, notamment des courses de méharis et équestres, des séminaires et des soirées artistiques et musicales.

Cette manifestation donnera lieu, en outre, à un carnaval avec la participation des troupes locales, nationales et internationales, ainsi qu’une exposition de photographies sur le Moussem de Tan-Tan et des soirées dédiées à la poésie.

Témoin vivant des coutumes et traditions, le Moussem offre l’opportunité d’assister aux « Tburidas », courses de chevaux et dromadaires, aux rencontres musicales, chants et danses, à la présentation de l’artisanat, des plantes médicinales, et autres aspects intéressants de la culture locale, notamment un circuit touristique permettant de découvrir la région,  avec, entre autres, l’oasis de Ouin Medkour, le port de Tan-Tan, Oued Chbika, et autres sites aussi insoupçonnés que rares. Avec à la clé une parade des peuples du Sahara qui réunit plus de trente tribus du Sud-ouest du Maroc et d’autres peuples nomades du Nord-ouest de l’Afrique.

A l'origine, ce festival était une réunion, spontanée et régulière, des populations autour d'un puits, vers le mois de mai pour une longue semaine. Il demeure un témoignage vivant et unique de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel des nomades au Sahara.

Ce rendez-vous annuel symbolise la paix et la tolérance, et constitue un important centre d'échange culturel et économique entre les tribus de la région.  Au-delà de la joie des retrouvailles et autres activités festives et commerciales, il permet également aux notables et dignitaires des tribus de débattre de sujets afférents à leur vie et à la solidarité sociale.

Ces dernières années ont consacré la notoriété, la renommée et la reconnaissance du Moussem, marqué notamment par la présence de nombreux invités prestigieux, parmi lesquels d’éminentes personnalités du monde de la culture, des arts et du cinéma, des sciences et des médias, ministres, ambassadeurs, enseignants-chercheurs, membres d’associations de renommée internationale ...qui ont participé aux festivités sur la Place de la Paix et de la Tolérance, épicentre du Festival.

REMI COULIBALY

LES + POPULAIRES

Maladies non transmissibles : Aka Aouélé réitère l’engagement du gouvernement dans la lutte Obsèques de Laurent Mandjo : Prêtres et laïces reconnaissants à Dieu Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire