Droits de l'homme: Des responsables d’ONG formés aux techniques de promotion et de protection

Droits de l'homme: Des responsables d’ONG formés aux techniques de promotion et de protection

Cette importante activité, qui s’est déroulée en présence du secrétaire général 2 de la préfecture de Daoukro, Mme Odette Kpanda, a été couplée avec celle de la mise en place d’un forum régional. Denis Koffi, commissaire national aux droits de l'homme, chargé des régions de l’Iffou et du Moronou, a justifié sa présence à Daoukro, dans le cadre d'une mission autorisée par la présidente nationale des droits de l'homme de Côte d'Ivoire, avec pour objectif d'animer un atelier de renforcement des capacités des commissaires régionaux des droits de l'homme et aussi des responsables d’Ong.

Afin de permettre à ceux-ci d'être plus efficaces sur le terrain dans l'exercice de leur mission. Il a rappelé que cet atelier a été également le lieu, de lancer le forum régional des droits de l'homme, qui est un espace d'échanges entre tous les acteurs du processus des droits de l'homme dans la région, à savoir : les commissaires régionaux, les responsables des Ong, les syndicalistes. Ceci, afin de réfléchir ensemble sur les thématiques majeures en matière de droits de l'homme.

Il a été aussi question, au cours de cet atelier, de rappeler les connaissances de base en matière de droits de l'homme qui sont, pour l'essentiel, les textes de référence majeurs, de voir les mécanismes de protection des droits de l'homme et leurs instruments juridiques spécifiques surtout pour le : cas des enfants, des femmes et des personnes en situation de handicap. Selon Denis Koffi, les Ong vont analyser les problèmes spécifiques de la région de l'Iffou.

Il a exigé à tous ceux qui appartiendront à ce forum, de porter en eux, les germes de défense des droits de l'homme, afin d’être efficace dans leur mission. Pour finir, il a rappelé que la Côte d'Ivoire est l'un des premiers pays à avoir ratifié la loi sur la défense des droits de l’homme ; ce qui donne l’avantage à défendre les droits de l'homme en toute tranquillité d'esprit, sans crainte de représailles.

Edgar Yeboué

LES + POPULAIRES

Covid19: Marcory est désormais la commune la plus infectée COVID-19/Grand Abidjan : Le commissaire Charlemagne Bleu exhorte les populations à emprunter les voies officielles de sortie et d’accès Coronavirus : Les ministères de la Santé et de la Recherche scientifique équipés en matériels informatiques