Wilmots (entraîneur des Eléphants) : « Nous irons avec une équipe solide au Mali »

Wilmots (entraîneur des Eléphants) : « Nous irons avec une équipe solide au Mali »

Wilmots (entraîneur des Eléphants) : « Nous irons avec une équipe solide  au Mali »

Les Eléphants de Cote d’Ivoire affrontent les Aigles du Mali, le 6 octobre prochain, dans le cadre de la 5ème et avant- dernière journée des Eliminatoires de la coupe du monde  2018, en Russie. Avant ce match, Marc Wilmots, le sélectionneur national, était face à la presse, ce lundi 2 octobre 2017, à l’hôtel du golf d’Abidjan-Cocody. Contrairement aux autres fois, où il se fait accompagné d’un joueur cette fois, il a décidé d’y aller seul.

Dans cette conférence, le technicien belge a affirmé qu’il« ira au Mali avec une équipe solide avec des joueurs hyper motivés pour les deux derniers matchs qui constituent des finales », et ce malgré les nombreux blessés dans ses rang.

« Malheureusement depuis que j’ai pris cette équipe, j’ai des problèmes avec des joueurs qui ne peuvent venir ou blessés lorsqu’ils sont convoqués en sélection », a-t-il regretté.

Avant de faire le  point de son staff médical « Avant ce match contre le Mali, J’ai une liste de blessés :  Wilfried Zaha (blessé au genou), il est d’ailleurs incertain pour le second match contre le Maroc (le 6 novembre),  Doumbia Seydou (déchirure du tendon et indisponible pour une durée de 2 mois), Maw-Alain Gradel, qui a rechuté après sa blessure contre le Gabon à Bouaké, pour une durée indéterminée, Yao Kouassi Gervais dit Gervinho , blessé au genou et donc out pour le match contre le Mali, Wilfried Boni est aussi out mais je l’ai gardé tout de même parce que c’est un profil que je n’ai pas ( il peut toujours nous être utile), Adama Traoré (victime de lésion musculaire et qui sera également absent), Jean Michael Seri (blessé et indisponible pour 10 jours), le Stéphanois Habib Maiga, blessé et  sera pas présent.

Il se veut toutefois optimiste avec le retour de Jonathan Kodjia, après une blessure à la cheville qui l’a immobilisé pendant trois mois. Il a rejoué et  enchaine les minutes et les matchs, c’est quelqu’un qui apporte de la profondeur et qui a apte de rejouer avec la sélection. D’ailleursil a regretté son absence contre le Gabon.  Jean-Phillipe Gbamin a déjà joué 3 fois 90 minutes, c’est une bonne nouvelle, il joue dans une défense à trois en tant que défenseur central. C’est donc un jeune joueur qui peut apporter beaucoup à cette sélection. On peut aussi compter sur l’expérience de Serey Dié pour guider les plus jeunes.

Certains joueurs ont été appelés en renfort. Il s’agit du lillois, Nicolas Pepé  et Mamadou Bakayoko. Déjà les joueurs ont commencé à arriver. On a vu dans les couloirs, Wilfried Boni, Maxwell Cornet, Wilfried Kanon…

Eugène YAO

eugene.yao@fratmat.info    

LES + POPULAIRES

Droit à l’éducation inclusive et maintien des jeunes filles à l’école: Des résultats encourageants Équipement des centres de santé communautaires: Un échographe et un fauteuil dentaire ultra modernes pour Akouédo et Blockhauss Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles