Éléphants: Le grand retour de Gervinho

Éléphants: Le grand retour de Gervinho

Le 2 septembre prochain, les éléphants se déplacent à Libreville, au Gabon, pour affronter les Panthères du Gabon, en éliminatoires du mondial 2018. Un déplacement pour lequel les Pachydermes ivoiriens pourront compter à nouveau sur les services de Gervinho.

L’attaquant d’Hebei Cffc, en Chine n’avait pu honorer le dernier rendez-vous contre la Guinée à Bouaké le 10 juin dernier, à Bouaké.

Si le joueur, selon le sélectionneur national avait bénéficié d’une autorisation pour se rendre auprès de son épouse, la rumeur avait plutôt évoqué une brouille intervenue pour une affaire de brassard. Pour écarter tout malentendu, des échanges ont eu lieu entre des dirigeants ivoiriens et le joueur, mais également avec l’entraîneur de la Côte d’Ivoire pour dissiper toute discorde.

Une entreprise qui a été, à priori, fructueuse. Car Gervinho ayant donné son accord aux dirigeants ivoiriens pour participer à ce match de Libreville.

Un retour salutaire qui va faire du bien à la bande à Wilmots, handicapée avant ce déplacement par des forfaits importants sur sa ligne offensive.

Wilfried Zaha s’est blessé en club récemment, Jonathan Kodjia n’est pas encore rétabli d’une blessure contractée en fin de saison dernière, sans oublier les incertitudes qui planent sur Jean Philippe Gbamin, également souffrant à la cuisse.

Champion d’Afrique avec la Côte d’Ivoire en 2017, Gervinho fait partie, à 30 ans, des anciens de l’équipe ivoirienne.

Il compte 60 sélections et a inscrit 22 buts dont six inscrit en phase finale de Coupe d’Afrique des nations.

Son retour devait apporter des solutions sur le plan offensif pour le groupe dirigé par l’entraîneur belge, Marc Wilmots.

CÉLESTE KOLIA

LES + POPULAIRES

Lutte contre le grand banditisme : Kouyaté Youssouf renforce le dispositif de sécurité dans des villes de l’intérieur du pays Assemblée générale annuelle : La Convention de la société civile fait son bilan Fonction publique/Recrutement de personnes en situation de handicap: Le gouvernement autorise une nouvelle vague cette année