Projet de loi sur la presse: Le gouvernement ‘’ne cherche pas à faire peur aux journalistes’’

Projet de loi sur la presse: Le gouvernement ‘’ne cherche pas à faire peur aux journalistes’’

Projet de loi sur la presse: Le gouvernement ‘’ne cherche pas à faire peur aux journalistes’’

Le ministre Bruno Koné a expliqué ce jeudi 13 juillet, le bien-fondé du projet de lois portant régime de la presse et de la communication audiovisuelle. Invité des rédactions de Fraternité Matin, le ministre de tutelle a expliqué que le gouvernement est loin de chercher à « faire peur aux journalistes ». Il a estimé que cette loi régule au mieux la presse, dans l’intérêt général de la population.

« A aucun moment, le gouvernement n’a cherché à aggraver la situation des journalistes », a-t-il indiqué en expliquant que ce nouveau projet de lois est plus souple que la précédente armature juridique de la presse qui date de 2004. « Entre le texte de 2004 et celui de 2017, il n’y a pas un seul point sur lequel on peut estimer que la situation est aggravée pour les hommes de presse », a assuré le ministre.

A propos de l’article 90 du nouveau projet de lois qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, le ministre a ironisé en affirmant que si les journalistes le rejettent, « nous allons proposer qu’on le retire et que le journaliste soit soumis au code pénal ».

A titre de rappel, l’article 90 prévoit « l’emprisonnement d’un à cinq ans et une amende de 300 000 à 3 millions de Fcfa, pour quiconque, porte atteinte à la sûreté de l’Etat, fait l’apologie des crimes de guerre et contre l’humanité, incite au vol, pillage, meurtre, violence, à la xénophobie, haine sous ses formes, par voie de presse ».

« Le secteur de la communication à l’heure des mutations ». Tel est le thème sur lequel le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste s’est penché dans le cadre de l’  « Invité des rédactions » du groupe Fraternité Matin.

Marcel APPENA
marcel.appena@fratmat.info

LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine